Tour de France : Michael Matthews remporte la 10ème étape entre Escaldes-Engordany et Revel

  • A
  • A
Tour de France : Michael Matthews remporte la 10ème étape entre Escaldes-Engordany et Revel
Le sprinteur australien Michael Matthews a été solide pour dominer Sagan !@ KENZO TRIBOUILLARD / AFP
Partagez sur :

L'Australien a remporté mardi cette étape de transition après les Pyrénées, à Revel. Le Britannique Christopher Froome conserve son Maillot Jaune.

TOUR DE FRANCE

A la sortie des Pyrénées, la 10ème étape du Tour de France 2016 a souri à Michael Matthews. L'Australien a été le meilleur de la grande échappée du jour, constituée de quinze coureurs et formée dans la descente du point culminant des Pyrénées, le Port d'Envalira, que le peloton a gravi en tout début d'étape. Après une centaine de kilomètres dans la vallée, le coureur de la formation Orica-Bike-Exchange a bien résisté à la dernière bosse de la journée, la côte de Saint-Ferréol, située à sept kilomètres de l'arrivée. Pusi il a disposé au sprint de ses derniers compagnons d'échappée, parmi lesquels le champion du monde Peter Sagan et l'ancien Maillot Jaune Greg Van Avermaet, qui ont terminé respectivement deuxième et quatrième.

L'Australien remporte là son premier succès sur le Tour et pourra remercier ses équipiers, qui se sont très bien organisés pour placer deux autres coureurs dans la bonne échappée. Ils auront été d'une grande aide pour leur sprinteur dans les derniers kilomètres, usant le Slovaque Peter Sagan, qui paraissait être le plus fort des six hommes qui se sont disputés le sprint à Revel.

Le peloton des favoris a d'abord tenté de réduire l'écart avec l'échappée royale de cette 10ème étape - où ne figuraient quasiment que des anciens vainqueurs d'étape -, mais s'est vite résigné en raison du faible nombre d'équipes qui ont collaboré en tête du peloton. Logiquement, le Britannique Christopher Froome n'a eu aucun mal à conserver son Maillot Jaune.

Le succès au sprint de Michael Matthews en vidéo :

L'homme du jour : Peter Sagan. Après sa victoire lors de la deuxième étape, le Slovaque a encore été monstrueux sur cette 10ème étape. A l'initiative de l'échappée du jour dans la descente du Port d'Envalira, le champion du monde a été chercher le maillot vert du classement par points en remportant le sprint intermédiaire. Un peu plus loin, il a une nouvelle fois dynamité l'échappée en accélérant à un peu moins de 25 km de la ligne d'arrivée. Enfin, il a roulé en tête du groupe des six résistants durant toute la fin d'étape, répondant à chacune des attaques de ses adversaires qui avaient bien compris que l'homme à abattre était bien le Slovaque. En résumé, même s'il n'a pas gagné l'étape, Sagan a bien mérité son titre de plus combatif du jour.

Le sprint intermédiaire de Peter Sagan, en patron : 



Le point sur les favoris. Pas grand chose à signaler ce mardi pour le classement général. Le Port d'Envalira était situé bien trop loin de l'arrivée pour que les outsiders n'attaquent, et le peloton a gravi la dernière petite bosse du parcours en roue libre. Il faudra donc attendre le Mont Ventoux, jeudi, pour espérer voir une explication entre les favoris.

Et les Français ? Ils étaient présents dans l'échappée, mais avec toutes les stars qui composaient celle-ci, rien ne leur a été laissé. Samuel Dumoulin a réussi à suivre Peter Sagan dans les 20 derniers kilomètres mais a été battu au sprint (5ème). Pour Tony Gallopin et Sylvain Chavanel en revanche, l'accélération de Sagan a été fatale. On attend donc toujours la première victoire tricolore sur la Grande Boucle 2016.


Le classement général : 

1. Christopher Froome (GBR/Sky) 49h08:20.
2. Adam Yates (GBR/ORI) à 0:16.
3. Daniel Martin (IRL/ETI) 0:19.
4. Nairo Quintana (COL/MOV) 0:23.
5. Joaquim Rodriguez (ESP/KAT) 0:37.
6. Bauke Mollema (NED/TRE) 0:44.
7. Romain Bardet (FRA/ALM) 0:44.
8. Sergio Henao (COL/SKY) 0:44.
9. Louis Meintjes (RSA/LAM) 0:55.
10. Alejandro Valverde (ESP/MOV) 1:01.