Tour de France : l'Allemand Marcel Kittel remporte la 11e étape à Pau

  • A
  • A
Tour de France : l'Allemand Marcel Kittel remporte la 11e étape à Pau
L'Allemand s'est imposé une nouvelle fois au sprint mercredi, à Pau, son cinquième succès depuis le départ. @ Lionel BONAVENTURE / AFP
Partagez sur :

Au sprint, l'Allemand Marcel Kittel a remporté son cinquième succès depuis le départ du Tour de France, mercredi à Pau, au terme de la 11ème étape. Chris Froome conserve son maillot jaune.

TOUR DE FRANCE

Et à la fin, Marcel Kittel gagne le sprint. Les étapes de plaine se suivent et se ressemblent sur la route du Tour 2017. Le sprinteur allemand (Quick Step) a encore écrasé le sprint massif ce mercredi à Pau pour remporter la 11ème étape de la Grande Boucle, sa cinquième déjà depuis le début de la course.

Record personnel battu. Marcel Kittel dépasse ainsi son record personnel dans le Tour de France, en triomphant cette fois du Néerlandais Dylan Groenewegen et du Norvégien Edvald Boasson Hagen. Depuis le départ de Düsseldorf, il n'a été battu qu'une seule fois dans un sprint massif, par le champion de France Arnaud Démare, à Vittel (4e étape). Jusqu'à présent, l'Allemand avait gagné au mieux quatre étapes d'un même Tour, en 2013 et 2014. Le record de victoires d'étape dans un seul Tour est de huit succès. Il est partagé par le Français Charles Pélissier (1930) et les Belges Eddy Merckx (1970, 1974) et Freddy Maertens (1976). 



Bodnar repris à 250 mètres de la ligne. Une nouvelle fois, le peloton a triomphé des échappés, malgré plusieurs chutes. Les trois animateurs du jour, partis en début d'étape, se nommaient Marco Marcato (Team Emirates), Frederick Backaert (Wanty Groupe Robert) et Maciej Bodnar (Bora-Hansgrohe). Ce dernier a lâché ses deux compagnons en fin d'étape pour un numéro en solo avant d'être repris, à 250 mètres de la ligne. Le Britannique Chris Froome (Sky) garde son maillot jaune de leader à la veille des Pyrénées.


Place désormais aux Pyrénées. Jeudi, l'étape-reine des Pyrénées arrive sur l'altiport de Peyragudes, après six ascensions (dont le Port de Balès classé hors catégorie) et 214,5 kilomètres à partir de Pau. La ligne est installée au bout de la piste de près de 400 mètres de long. La pente atteint jusqu'à 16 % dans un cadre grandiose.