Tour de France : découvrez la 5e étape entre Vittel et La Planche des Belles Filles

Partagez sur :

Le classement général devrait évoluer mercredi soir, après l'arrivée de la 5e étape à La Planche des Belles Filles et son mur final à 20%.

EN IMAGES

Le Tour prend ses habitudes à La Planche des Belles Filles, site d'arrivée mercredi de la 5e étape, pour la troisième fois depuis 2012. La montée finale, pour la première arrivée au sommet de cette édition, conclut le parcours long de 160,5 kilomètres à partir de Vittel. Raide (8,5% de pente) mais d'une longueur limitée à 5,9 kilomètres, l'ascension se termine par un spectaculaire "mur" à 20%.

C'est là que le Britannique Chris Froome a enlevé sa première victoire d'étape dans le Tour, en 2012, lors de la première venue du Tour dans la seule station de ski de la Haute-Saône. Deux ans plus tard, l'Italien Vincenzo Nibali, vainqueur final, s'est imposé lui aussi. 

Pourquoi les "Belles filles" ? A l'altitude de 1035 mètres, le site doit son nom à la fuite collective et désespérée de la population féminine de la vallée qui voulait échapper à un massacre pendant la Guerre de Trente Ans, entre 1618 et 1648. Poursuivies par les soldats suédois cantonnés à Plancher-les-Mines, sous les ordres d'un brutal chef de guerre (Mansfeld), les femmes et les filles des paysans des vallées locales auraient dévalé les pentes du Ballon d'Auxelles pour se jeter dans un étang aux eaux noires. Depuis ce temps, rapporte la légende, l'étang et la planche qui le surplombe portent ce nom de "Belles Filles".