Tour de France : cinq choses à retenir de la cinquième étape entre La Baule et Sarzeau

  • A
  • A
Tour de France : cinq choses à retenir de la cinquième étape entre La Baule et Sarzeau
Quand Sagan gagne, Gilbert perd !@ JEFF PACHOUD / AFP
Partagez sur :

Trop fort ! Peter Sagan a dominé le sprint final d'une étape vallonnée, où le groupe d'échappée a animé le début de course pour la bataille du maillot à pois.

TOUR DE FRANCE

Une fusée verte ! Peter Sagan a réglé un sprint final de haut vol. Entre Lorient et Quimper, les 204 kilomètres de cette sixième étape du Tour de France avaient des airs de classique ardennaise : cinq côtes répertoriées, un final en côte, une bataille potentielle pour un maillot à pois plus que jamais ouvert, et un maillot jaune qui peut changer d'épaules. Résultat : les échappés ont animé cette étape avec un maillot à pois inédit. Mais les favoris ne voulaient pas laisser aux baroudeurs la possibilité de s'exprimer. Ainsi c'est un sprint qui a réglé cette étape. Et qui dit sprint en côte, dit Peter Sagan qui s'impose à la fin.

Peter Sagan royal. Avec sa victoire d'étape aujourd'hui, sa dixième sur un Tour de France, Peter Sagan a renforcé son maillot vert. À la lutte avec le Colombien Fernando Gaviria, vainqueur de la première et de la quatrième étape, pour le maillot de meilleur sprinteur, Sagan compte désormais 33 pts d'avance sur son dauphin. C'est peu, mais Gaviria, qui a une plus grande pointe de vitesse sur les sprints plats, a montré ses limites en côte aujourd'hui. Alors que quand la route commence à se cabrer, Sagan est toujours à l'aise. L'objectif est clair pour le champion du monde : remporter un sixième maillot vert et égaler le record d'Erik Zabel.

Van Avermaet garde de justesse son maillot jaune. 2 secondes. Le maillot jaune de Greg Van Avermaet tient toujours à un fil. Grâce aux bonifications, les puncheurs se sont rapprochés du leader du classement général aujourd'hui. Philippe Gilbert (Quick-Step) est à 3', Geraint Thomas (Sky) à 5' et Julian Alaphilippe (Quick-Step) à 6 secondes. L'étape de demain, où ces hommes seront encore favoris, pourrait sonner le glas du règne du champion olympique 2016. À moins que comme aujourd'hui, il résiste jusqu'au bout.

Des favoris sous pression. Ils n'ont pas laissé le moindre espoir. La BMC, la Sky, la Movistar ont toutes roulé derrière l'échappée, ne laissant aucune chance aux baroudeurs de s'exprimer aujourd'hui. Dans un peloton nerveux, où la chute peut être au rendez-vous à n'importe quel moment, les favoris veulent bien se placer dans le peloton et éviter les cassures en cas de chute massive. A course cadenassée, scénarios classiques, même quand le parcours amène la difficulté et le spectacle.

Un letton à pois. C'est une première ! Un Letton va porter un maillot distinctif sur un Tour de France. Toms Skujins a déjoué tous les pronostics en enfilant le maillot à pois mercredi soir. La bataille a fait rage pendant les 180 km d'échappée entre les Direct Energie Sylvain Chavanel et Lilian Calmejane et le coureur de la Trek. Mais Skujins, trop fort pour les deux Français, a remporté le sprint des deux dernières côtes et enfilé le premier maillot à pois de sa carrière.

Kiserlovski abandonne. Le début de cette cinquième étape du Tour de France a encore été marquée par des chutes. Dès les premiers kilomètres, Gianni Moscon (Sky) et Robert Kiserlovski (Katusha) ont chuté, alors que le peloton était très étiré. Le Croate de la Katusha a été contraint à l'abandon, alors que le coéquipier de Chris Froome a pu, de son côté, repartir. Ils ne sont plus que 170 sur la route du Tour 2018.

Le classement :

1. Peter SAGAN (SVQ/BOR) - en 4:48:06
2. Sonny COLBRELLI (ITA/BAH) - m.t.
3. Philippe GILBERT (BEL/QST) - m.t.
4. Alejandro VALVERDE (ESP/MOV) - m.t.
5. Julian ALAPHILIPPE (FRA/QST) - m.t.

Le classement général :

1. Greg Van Avermaet (NED/BMC)
2. Tejay Van Garderen (USA/BMC) à 2''
3. Philippe Gilbert (BEL/QST) à 3''
4. Geraint Thomas (GBR/SKY) à 5''
5. Julian Alaphilippe (FRA/QST) à 6''

Maillot vert : Peter Sagan (SVQ)
Maillot à pois : Toms Skujins (LET)
Maillot blanc: Sören Kragh Andersen (DAN)