Tour de France : Christopher Froome remporte le contre-la-montre entre Sallanches et Megève

  • A
  • A
Tour de France : Christopher Froome remporte le contre-la-montre entre Sallanches et Megève
Christopher Froome a pris le meilleur sur Tom Dumoulin en réalisant un final incroyable.@ Lionel BONAVENTURE/AFP
Partagez sur :

MAÎTRE DU TEMPS - Toujours aussi impressionnant, le Maillot Jaune Christopher Froome (Sky) s'est imposé jeudi à Megève.

TOUR DE FRANCE

Le Maillot Jaune du Tour, Christopher Froome, s'est imposé jeudi lors de la 18ème étape du Tour de France, un contre-la-montre de 17 kilomètres qui reliait Sallanches à Megève via les côtes de Domancy et des Chozeaux. Longtemps en duel à distance avec le Néerlandais Tom Dumoulin, vainqueur la semaine dernière du premier chrono à la Caverne du Pont-d'Arc, le leader de l'équipe Sky a fait la différence dans la deuxième partie du contre-la-montre. Il s'impose avec 21 secondes d'avance sur Dumoulin et 33 sur l'Italien Fabio Aru (Astana) et l'Australien Richie Porte (BMC). Cinquième de l'étape, à 42 secondes de Froome, le Français Romain Bardet réalise une belle opération au classement général puisqu'il revient à 41 secondes seulement du podium.



L'homme du jour : Il a pris sa revanche. Christopher Froome, qui avait laissé échappé la victoire à Tom Dumoulin, vendredi dernier, lors du premier exercice solitaire, s'est imposé sans discussion lors de ce second dontre-la-montre, avec 21 secondes d'avance. Ses adversaires supposés au classement général ont une nouvelle fois dégusté. Bauke Mollema, 2ème du classement général, a perdu 1'25" et Adam Yates, 3ème, à peine moins (1'23"). Ceux qui ont le mieux résisté (Aru, Porte et Bardet) étaient déjà trop loin pour espérer contrarier les desseins du Maillot Jaune. Avec désormais 3'52" de marge sur Mollema avant les deux dernières étapes alpestres, vendredi et samedi, "Froomey" peut désormais tranquillement voir venir avant les Champs-Élysées.

Froome a gagné 44 secondes sur Dumoulin dans les dix derniers kilomètres :



Comment s'en sont sortis les favoris ? : Cette question n'a presque plus de raison d'être tant Froome a éteint la concurrence. Malgré tout, on attendait encore une réaction de Nairo Quintana, dauphin de Froome l'an dernier, et qui était sur un terrain favorable jeudi. Las ! Le grimpeur de l'équipe Movistar a fait un parcours quelconque, terminant à la 10ème place, à 1'10". Ce résultat lui permet néanmoins de rester à la 4ème place et même de se rapprocher du podium. Avant les deux derniers jours de montagne, Quintana ne pointe ainsi qu'à 21 secondes de Yates, troisième du général. Mais attention, ça revient derrière…

Le classement de l'étape :



Et les Français ? : Là encore, on pourrait écrire le Français, tant Romain Bardet est aujourd'hui celui qui fait le plus briller le bleu-blanc-rouge sur les routes du Tour. Jeudi, le coureur de l'équipe AG2R-La Mondiale a réussi un chrono de haut niveau, avec le 5ème rang, à 42 secondes seulement de Froome. "J'ai géré comme une montée sèche de trente minutes et j'ai été soutenu comme jamais. C'était un vrai stade de rugby", a confié un Bardet très satisfait au micro de France Télévisions. "Je me suis vraiment régalé, sans jamais me mettre dans le rouge."

Cette performance permet à Bardet de se relancer totalement dans la course au podium, puisqu'il revient à 1'05" de Mollema et à 41 secondes de Yates. Mais il ne sera pas le seul dans la lutte pour les accessits puisque, entre Mollema, 2ème, et Porte, 6ème, ils sont cinq coureurs en 1'08" seulement. Autant dire que si le suspense sur l'identité du vainqueur du Tour est aujourd'hui largement éventé, celui pour le podium n'a jamais été aussi grand.

Le classement général :

1. Christopher Froome (GBR/Sky) 77h55'53"
2. Bauke Mollema (NED/TRE) à 3'52"
3. Adam Yates (GBR/ORI) 4'16"
4. Nairo Quintana (COL/MOV) 4'37"
5. Romain Bardet (FRA/ALM) 4'57"
6. Richie Porte (AUS/BMC) 5'00"
7. Fabio Aru (ITA/AST) 6'08"
8. Alejandro Valverde (ESP/MOV) 6'37"
9. Louis Meintjes (AFS/LAM) 7'15"
10. Daniel Martin (IRL/ETI) 7'18"