Tour de France 2015 : Vincenzo Nibali remporte la 19e étape entre Saint-Jean-de-Maurienne et La Toussuire

  • A
  • A
Tour de France 2015 : Vincenzo Nibali remporte la 19e étape entre Saint-Jean-de-Maurienne et La Toussuire
Nibali s'est échappé dans la montée du col de la Croix de Fer avant de creuser l'écart dans la descente.@ ERIC FEFERBERG / AFP
Partagez sur :

REVANCHE - Le vainqueur du Tour 2014 a remporté vendredi la troisième étape alpestre à La Toussuire. Froome concède 32 secondes sur Quintana.

Europe1.fr vous fait revivre la 19e étape du Tour de France qui reliait Saint-Jean-de-Maurienne à La Toussuire-Les Sybelles sur 138 kilomètres.

17h55 : Rendez-vous à l'Alpe d'Huez ! Le Tour n'est pas totalement fini... Froome ne compte plus que 2 minutes 38 secondes d'avance sur Quintana. Il reste encore une étape et deux ascensions hors catégorie au Colombien pour faire la différence, samedi, lors de l'étape de l'Alpe d'Huez. A noter que le vainqueur du jour, Vincenzo Nibali, peut lui encore espérer monter sur le podium. Il ne compte plus qu'1'19" de retard sur Valverde, troisième.



17h51 : Quintana reprend 32 secondes à Froome. Le Colombien, qui a attaqué à cinq kilomètres de l'arrivée, est arrivé avec 44 secondes de retard sur Nibali. Il reprend 32 secondes au leader de l'épreuve, Christopher Froome : 30 secondes sur la ligne + 2 secondes de bonifications supplémentaires.



17h49 : Nibali, la victoire du panache ! Vincenzo Nibali, rapidement écarté de la course à la victoire finale dans ce Tour, signe une victoire pleine de panache à La Toussuire. Le leader de l'équipe Astana a attaqué dans le col de la Croix de Fer, au moment où Christopher Froome connaissait un problème technique... Le maillot jaune a connu une journée difficile. Il concède une vingtaine de secondes sur son dauphin, Nairo Quintana (Movistar), deuxième de l'étape.

17h40, 4 km de l'arrivée : Quintana distance Froome. Pour la première fois sur ce Tour de France 2015, Froome est distancé. Il concède une centaine de mètres d'avance à Quintana, qui semble très facile dans cette fin d'ascension.

17h38, 5 km de l'arrivée : Quintana à l'offensive ! Le deuxième du classement général en place une belle. Froome le prend en chasse avec, dans sa roue, les deux Espagnols Alberto Contador et Alejandro Valverde.

17h12, 15 km de l'arrivée : Nibali seul en tête. Le vainqueur du Tour 2014 a lentement lâché Rolland, qui marque le coup dans ces premiers kilomètres d'ascension. Personne ne bouge pour le moment dans le groupe maillot jaune.



17h08, 17 km de l'arrivée : La Toussuire comme juge de paix. La montée finale va départager les deux coureurs de tête, qui comptent 1'44" d'avance sur le groupe maillot jaune. Les pourcentages les plus importants se situent au pied.



Les moyennes des différents coureurs dans la descente vers le pied de La Toussuire :



17h02, 20 km de l'arrivée : Bardet repris. Le vainqueur de Saint-Jean-de-Maurienne, victime d'un incident mécanique, est contraint de changer de vélo. Il est repris par le groupe maillot jaune, qui compte un peu moins de deux minutes de retard sur le duo de tête.

16h50, 31 km de l'arrivée : Bardet en contre. Passé en troisième position au sommet du Mollard, le coureur AG2R-La Mondiale s'est lancé à corps perdu dans la descente pour essayer de prendre du champ avant la montée finale vers La Toussuire.

16h46, 35 km de l'arrivée : Nibali rejoint Rolland. Le champion d'Italie, passé avec quelques secondes de retard sur Rolland au sommet du col du Mollard, a rattrapé le coureur Europcar dans les premiers hectomètres de la descente. Voilà donc un duo en tête.

16h33, 39 km de l'arrivée : duel à distance Rolland-Nibali. Les deux coureurs lancés dans la montée du col du Mollard (2e catégorie) sont séparés d'environ une minute. Pour le moment, le coureur Europcar tient le rythme du vainqueur du Tour 2014. Le groupe maillot jaune est à 2'20".

16h12, 56 km de l'arrivée : Nibali prend Rolland en chasse. Le coureur italien ne compte plus qu'une minute de retard environ sur Rolland. Le duel commence entre les deux coureurs, qui vont se lancer dans la descente.



Froome en difficulté, voilà qui ne fait pas que des malheureux, comme le montrent ces images de @philousports :



16h06, 58 km de l'arrivée : Froome à l'arrêt, Nibali attaque ! Le maillot jaune est victime d'un ennui mécanique. Il descend de vélo et semble régler son dérailleur. A l'avant, Nibali place une mine après avoir vu Froome en difficulté. Voilà qui va faire causer ce soir !



16h00, 60 km de l'arrivée : Valverde part en contre. Le coureur de la Movistar a quitté le groupe maillot jaune à la faveur d'un virage. Mais le champion d'Espagne ne parvient pas à distancer les autres favoris de manière très sensible. Rolland ne compte plus que 2'08" d'avance.

15h54, 61 km de l'arrivée : Rolland tente le remake. Le coureur français s'était déjà imposé à La Toussuire, en 2012. Cette étape avait été marquée également par l'accélération de Christopher Froome, qui avait laissé sur place son leader d'alors, Bradley Wiggins...

Rolland remporte sa deuxième victoire d'étape sur le Tour, en 2012 :

15h51, 62 km de l'arrivée : Nibali accélère ! Le vainqueur sortant du Tour de France veut sortir par la grande porte et écrème encore un peu plus le groupe maillot jaune.



15h36, 67 km de l'arrivée : Rolland passe à l'attaque. Le grimpeur de l'équipe Europcar s'isole dans la montée de la Croix de Fer. Personne ne réagit dans le groupe de tête.

15h29, 70 km de l'arrivée : Gallopin irrémédiablement distancé. Le groupe de tête commence à perdre des unités. Parmi les premières victimes, on trouve le Français Tony Gallopin.



15h07, 77 km de l'arrivée : l'écart se réduit. Les hommes de tête ne s'entendent pas très bien et l'écart commence à fondre. Il est désormais de moins d'une minute et demie au pied de la deuxième difficulté de la journée, le col de la-Croix de Fer via le col du Glandon.



14h45, 96 km de l'arrivée : 22 coureurs en tête. Une nouvelle échappée s'est dessinée en tête, avec 22 coureurs, dont plusieurs Français : Romain Bardet, Pierre Rolland, Cyril Gautier, Romain Sicard (Europcar), Nicolas Edet (Cofidis) et Tony Gallopin (Lotto-Soudal).

Voici la composition du groupe de tête :

Romain Bardet (FRA/AG2R-La Mondiale)
Stef Clement (HOL/IAM)
Stephen Cummings (GBR/MTN-Qhubeka)
Nicolas Edet (FRA/Cofidis)
Tony Gallopin (FRA/Lotto-Soudal)
Cyril Gautier (FRA/Europcar)
José Herreda (ESP/Movistar)
Tanel Kangert (EST/Astana)
Roman Kreuziger (RTC/Tinkoff-Saxo)
Steven Kruijswijk (HOL/Lotto-Jumbo)
Alberto Losada (ESP/Katusha)
Adriano Malori (ITA/Movistar)
Jarlinson Pantano (COL/IAM)
Ruben Plaza (ESP/Lampre)
Joaquim Rodriguez (ESP/Katusha)
Michael Rogers (AUS/Tinkoff-Saxo)
Pierre Rolland (FRA/Europcar)
Romain Sicard (FRA/Europcar)
Daniel Teklehaimanot (ERY/MTN-Qhubeka)
Rigoberto Uran (COL/Etixx-Quick Step)
Dylan van Baarle (HOL/Cannondale-Garmin)
Tim Wellens (BEL/Loto-Soudal)

14h29, 103 km de l'arrivée : le quatuor repris. Le groupe maillot jaune n'a laissé aucun champ de manoeuvre aux échappés.

14h27, 106 km de l'arrivée : Bardet et Rolland devant. Les deux animateurs de l'étape de jeudi sont une nouvelle fois aux avant-postes, avec Rigoberto Uran et Joaquim Rodriguez. Un quatuor qui a fière allure.

14h16, 115 km de l'arrivée : Bardet en trombe dans la descente. Le vainqueur de l'étape de jeudi fait la descente à fond, tout comme le Colombien Rigoberto Uran (Etixx-Quick Step). A l'arrière, Barguil a été distancé et essaie de revenir dans le groupe maillot jaune, tout comme le Britannique Geraint Thomas (Team Sky), quatrième du classement général.



"OK, après avoir vu le départ de cette étape, je suis SII [sic] HEUREUX d'avoir pris ma retraite. Etape incroyable. Oh mon Dieu ! Génial à regarder cependant."

14h07, 122 km de l'arrivée : Rodriguez en tête au sommet. Le coureur espagnol marque des points importants en vue du maillot blanc à pois rouges. Le groupe maillot jaune est revenu à quelques mètres des attaquants dans le final de ce col du Chaussy.

Le coureur de l'équipe Katusha se souvient s'être imposé à La Toussuire sur le Dauphiné 2011 :



14h00, 125 km de l'arrivée : 15" d'avance pour le groupe de tête. La trentaine de coureurs de tête, dont Nibali, dispose d'une quinzaine de secondes d'avance sur le groupe maillot jaune, où Froome ne compte plus que trois coéquipiers à ses côtés.

13h56, 127 km de l'arrivée : Nibali et Contador en remettent une couche. Le champion d'Italie place une franche accélération à environ cinq kilomètres du sommet. Contador l'imite. Le double vainqueur du Tour de France est une nouvelle fois pris en chasse par Valverde.

13h55, 127 km de l'arrivée : Barguil s'y met aussi ! Le jeune Français, 11e du classement général derrière Romain Bardet, place lui aussi une accélération. Il est immédiatement suivi par le Néerlandais Bauke Mollema (Lotto-Jumbo), 9e du général.

13h52, 128 km de l'arrivée : Contador et Valverde à l'attaque ! Sous la pluie, Contador, cinquième du classement général, place une mine pour sortir du groupe maillot jaune. Valverde (3e) le prend en chasse, tout comme Geraint Thomas (4e). Les trois hommes sont rapidement repris.

13h49, 128 km de l'arrivée : 26 hommes de tête sous l'orage. Une échappée se dessine, avec 26 coureurs qui roulent avec 35 secondes d'avance sur le peloton. En plus de la montée du col du Chaussy, les coureurs doivent faire face à un violent orage !



13h38, 132 km de l'arrivée : Froome à J-2. Christopher Froome, qui n'a jamais été inquiété depuis le départ du Tour de France, va devoir se méfier de son dauphin Nairo Quintana, qui pourrait profiter du profil de l'étape, très court et nerveux, pour tenter de refaire une partie de son retard.

Pour rappel, voici le classement général au départ de cette étape :

Le classement général :

1. Christopher Froome (GBR/SKY) 74h13'31"
2. Nairo Quintana (COL/MOV) à 3'10''
3. Alejandro Valverde (ESP/MOV) 4'09"
4. Geraint Thomas (GBR/SKY) 6'34"
5. Alberto Contador (ESP/TIN) 6'40"
6. Robert Gesink (HOL/LOJ) 7'39"
7. Vincenzo Nibali (ITA/AST) 8'04"
8. Mathias Frank (SUI/IAM) 8'47"
9. Bauke Mollema (HOL/TRE) 12'06"
10. Romain Bardet (FRA/AG2R) 12'52"
11. Warren Barguil (FRA/GIA) 13'08"
...

13h32, 136 km de l'arrivée : "Purito" à l'attaque ! La grande bagarre n'a pas tardé à éclater. Dès le kilomètre zéro, Romain Feillu (Bretagne Séché-Environnement) est passé à l'offensive dans le col du Chaussy. Mais c'est Joaquim Rodriguez (Katusha), porteur du maillot blanc à pois rouges, qui s'installe en tête, avec notamment Jean-Christophe Péraud (AG2R-La Mondiale) dans sa roue.

13h25 : C'est parti ! Le directeur de course vient de donner le départ. Il n'y aura pas de round d'observation puisque les coureurs vont attaquer d'entrée le col du Chaussy.



13h20 : Au lendemain de la magnifique victoire de Romain Bardet à Saint-Jean-de-Maurienne, le cyclisme français pourrait une nouvelle fois se mettre en évidence aujourd'hui. En 2012, lors de la dernière arrivée à La Toussuire, Pierre Rolland (Europcar) l'avait emporté devant Thibaut Pinot (FDJ). Echappés jeudi, les deux coureurs tricolores seront à suivre de très près, tout comme Bardet, en quête du maillot blanc à pois rouges.



13h15 : La troisième étape alpestre au programme de ce Tour de France 2015 est également la plus compliquée avec quatre difficultés de choix au programme : le col du Chaussy (1re catégorie), le col de la Croix de Fer (hors catégorie), le col du Mollard (2e catégorie) et la montée vers La Toussuire (1re catégorie).



"Il n'y aura pas de plat sur cette étape."

>> Suivez le Club Tour tous les soirs entre 18h30 et 20h sur Europe 1 avec Bérengère Bonte :


Europe 1 Livepar Europe1fr

>> Tour de France 2015 : que gagne-t-on à être dernier ?


Tour de France 2015 : que gagne-t-on à être...par Europe1fr