Tour de France 2015 : Ruben Plaza Molina gagne la 16e étape à Gap

  • A
  • A
Tour de France 2015 : Ruben Plaza Molina gagne la 16e étape à Gap
@ LIONEL BONAVENTURE / AFP
Partagez sur :

SAGAN, CA GAGNE TOUJOURS PAS - Le coureur espagnol Ruben Plaza Molina a remporté la 16e étape entre Bourg-du-Péage et Gap grâce à une belle attaque placée dans la montée finale du col de Manse devant Sagan, éternel deuxième. Froome reste en jaune.   

La victoire de l'expérience. Ruben Plaza Molina, 35 ans, a remporté la 16e étape entre Bourg-du-Péage et Gap avec les jambes, mais surtout avec la tête. Parti dans un groupe de 23 coureurs échappés où figurait le maillot vert Peter Sagan, Ruben Plaza est parvenu à fausser compagnie à ses compagnons dans la montée du col de Manse, à moins de 20 kilomètres de l'arrivée.

Un coup de maître puisque derrière, personne n'a vraiment voulu rouler, de peur d'amener au sprint Peter Sagan, de loin le meilleur dans l'exercice. Parmi les piégés, deux coureurs français d'expérience qui auraient pu rêver à mieux : Thomas Voeckler et Christophe Riblon, déjà vainqueurs sur la Grande Boucle. Les deux tricolores ont bien tenté d'attaquer pour rejoindre Ruben Plaza, mais les jambes étaient trop raides. Le peloton avait laissé filer l'étape depuis déjà des nombreux kilomètres puisque les fuyards comptaient 20 minutes d'avance au pied de la dernière difficulté.  

L'homme du jour : Peter Sagan, éternel second. Rarement l'expression "avoir la pancarte" (être considéré comme le meilleur coureur et être surveillé de très près par ses adversaires) aura été aussi adaptée. Le maillot vert, encore une fois dans la bonne échappée, était facile, trop facile. A tel point qu'il a d'abord lâché ses compagnons de fortune dans la descente du col de Cabre, la première difficulté de la journée. Sous haute surveillance dans l'ascension de la dernière montée, le col de Manse, il s'est montré très à l'aise pour un sprinter. C'est ce qui l'a perdu.

Quand Ruben Plaza s'est extirpé du groupe, il n'a pu suivre et s'est trouvé coincé derrière, entouré de coureurs moins rapides que lui, qui craignaient de l'amener sur la ligne d'arrivée. Sagan a beau eu tenter le tout pour le tout dans la descente, Ruben Plaza est parvenu à conserver une avance suffisante. Il finit donc 2e pour la cinquième fois sur ce Tour de France !

Le fait du jour : la descente vertigineuse vers Gap. Décidément, le jeune Slovaque a crevé l'écran lundi. Dans les deux descentes des cols qui barraient la route aux coureurs sur cette 16e étape, Sagan a largué tous ses adversaires. Dans sa position aérodynamique, il a manqué de chuter à plusieurs reprises, mais a fait preuve d'une adresse diabolique sur son vélo. 

Dans cette descente vers Gap, où Lance Armstrong avait du traverser un champ pour éviter Beloki en 2003, Warren Barguil a heurté le 6e du général Geraint Thomas, qui est sorti de la route et a lourdement chuté. Une chute heureusement sans conséquences pour le Gallois. 


Tour de France: La chute spectaculaire de...par Sport-Buzz

Le baromètre des Français : déception pour Voeckler, du mieux pour Barguil. Nouvelle journée décevante pour les tricolores, qui s'étaient pourtant glissés dans la bonne échappée. Mais les Voeckler et Riblon, pourtant déjà vainqueurs d'étape sur le Tour, ont été piégés à l'expérience par Plaza Molina. Dans le groupe Maillot Jaune, Bardet, lui a montré qu'il était en forme et Barguil a manqué de chuter lourdement. Déception pour Tony Gallopin, lâché dans la montée du col de Manse, qui sort du top 10 au général.

La forme des favoris : un signe positif de Nibali, Froome d'un calme olympien. Tous les favoris ont tenté d'attaquer Christopher Froome dans le col de Manse, puis dans la descente vers Gap, un des points chauds de ce Tour pour le Britannique, moins à l'aise que ses concurrents sur son vélo. Valverde, Contador, sans succès puis Nibali, avec plus de réussite, ont mis la Sky en difficulté. Mais le Maillot Jaune, malmené par les spectateurs ces derniers jours, est resté très calme et a fait rouler ses coéquipiers. Excellent descendeur, le "Requin de Messine" a donc repris 25 secondes sur ses adversaires. Derrière, le Néerlandais Robert Gesink a roulé pour défendre sa 6e place au général, faisant le jeu de Christopher Froome.


Le classement général

1. Christopher Froome (GBR/SKY) 64h47'16"

2. Nairo Quintana (COL/MOV) 3'10''

3. Tejay Van Garderen (USA/BMC) 3'32'

4. Alejandro Valverde (ESP/MOV) 4'02'

5. Alberto Contador (ESP/TIN) 4'23"

6. Geraint Thomas (GBR/SKY) 4'54'

7. Robert Gesink (HOL/LOJ) 6'23"

8. Vincenzo Nibali (ITA/AST) 7'49" 

9. Bauke Mollema (HOL/TRE) 8'53"

10. Warren Barguil (FRA/GIA) 11'03"

12. Romain Bardet (FRA/AG2R) 13'10''

...