Tour de France 2015 : Greg Van Avermaet remporte la 13e étape entre Muret et Rodez

  • A
  • A
Tour de France 2015 : Greg Van Avermaet remporte la 13e étape entre Muret et Rodez
Greg Van Avermaet, ici sur le Tour de Belgique, a remporté vendredi sa première étape sur le Tour de France.@ Eric FEFERBERG/AFP
Partagez sur :

ENCORE RATÉ - Le maillot vert Peter Sagan a une nouvelle fois été battu, cette fois dans un sprint à deux avec Greg Van Avermaet.

Le Belge Greg Van Avermaet a remporté la 13e étape qui reliait vendredi Muret à Rodez sur 198,5 kilomètres. Le coureur de l'équipe BMC a devancé dans un spectaculaire sprint à deux le Slovaque Peter Sagan, porteur du maillot vert, qui échoue à la deuxième place pour la quatrième fois sur ce Tour... Les membres de l'échappée du jour, dont le Français Cyril Gautier (Europcar), ont été repris dans le dernier kilomètre. Les principaux favoris se sont neutralisés dans la montée finale - 570 m à 8% de moyenne environ - et ont tous fini dans le même temps, à sept secondes du vainqueur du jour, dont c'est la première victoire sur la Grande Boucle.

Van Avermaet bat Sagan au sprint :

L'homme du jour : Peter Sagan. Toute la journée, les membres de l'équipe Tinkoff-Saxo ont assuré le tempo en tête du peloton et n'ont jamais laissé la "bonne" échappée du jour (Kelderman, Gautier, De Gendt, Périchon, Haas) prendre trop de champ. Leur objectif : offrir à Peter Sagan une nouvelle occasion de gagner une étape sur le Tour de France. Mais, une fois de plus, le maillot vert a échoué. Il avait pourtant réussi le coup parfait dans le final, serpentant entre les échappés perdus et les leaders aux aguets. Il était même placé dans la roue de Van Avermaet à l'attaque de la dernière ligne droite. Mais là, patatras.



Au moment où on pensait que le Slovaque allait "sauter" son adversaire, il a coupé son effort de manière assez étonnante. Alors, plus de gaz ? "C'est de ma faute, je suis fâché avec moi-même, car aujourd'hui (vendredi), c'est moi qui ai perdu l'étape", s'est irrité le coureur Tinkoff au micro de France 2. "Je suis parti trop tard, j'ai attendu, je me suis rassis. J'aurais dû me lancer quand j'étais derrière sa roue..." Voilà une arrivée particulièrement mal gérée qui risque de ne pas arranger la réputation de "mauvais gagneur " de Sagan, auteur de son 20e Top 5 sur le Tour sans aucune victoire...

Le fait du jour : Péraud à terre et au courage. Jean-Christophe Péraud, en grande difficulté dans les Pyrénées, continue de souffrir sur ce Tour de France. Cette fois, le dauphin de Vincenzo Nibali sur le Tour de France 2014, est allé à terre à pleine vitesse dans une ligne droite. Son impressionnant roulé-boulé lui a valu plusieurs contusions sur l'ensemble du côté gauche, bras, épaule, cuisse. En vrac, le coureur AG2R-La Mondiale a néanmoins réussi à réintégrer le peloton avant de lâcher du lest dans le final. Compte-tenu de la violence de sa chute, la question de sa présentation départ, samedi matin, va forcément se poser, même si "Jicé" est un vaillant.

Comment s'en sortis les favoris ? Comme attendu, cette 13e étape n'a pas bouleversé le classement général, toujours mené par Christopher Froome. Le Britannique est resté vigilant dans la montée finale, finissant devant Nibali, Contador, Valverde, Van Garderen et... Tony Gallopin, (encore) premier français.

Et les Français ? Le cyclisme français, en quête de sa deuxième victoire sur le Tour, va devoir attendre un jour de plus. Pourtant, ce n'est pas faute d'avoir essayé vendredi. L'échappée du jour, formée dès le premier kilomètre, comprenait trois coureurs français sur six : Cyril Gautier (Europcar), Alexandre Geniez (FDJ) et Pierre-Luc Périchon (Bretagne-Séché). Le puncheur de l'équipe Europcar a été le dernier à rendre les armes, à 500 m de la ligne environ.

Le classement général

1. Christopher Froome (GBR/SKY) 51h34'21"
2. Tejay Van Garderen (USA/BMC) 2'52''
3. Nairo Quintana (COL/MOV) 3'09''
4. Alejandro Valverde (ESP/MOV) 3'58"'
5. Geraint Thomas (GBR/SKY) 4'03''
6. Alberto Contador (ESP/TIN) 4'04"
7. Robert Gesink (HOL/LOJ) 5'32"
8. Tony Gallopin (FRA/LTS) 7'32"
9. Vincenzo Nibali (ITA/AST) 7'47"
10. Bauke Mollema (HOL/TRE) 8'02"
11. Warren Barguil (FRA/GIA) 9'53"
...
14. Pierre Rolland (FRA/EUR) 14'07"
15. Romain Bardet (FRA/AGR) 17'26"

>> Suivez le Club Tour tous les soirs entre 18h30 et 20h sur Europe 1 avec Bérengère Bonte :


Europe 1 Livepar Europe1fr

>> Tour de France 2015 : que gagne-t-on à être dernier ?


Tour de France 2015 : que gagne-t-on à être...par Europe1fr