Tour de France 2015 : Rodriguez le plus fort au mur de Huy

  • A
  • A
Tour de France 2015 : Rodriguez le plus fort au mur de Huy
Joaquim Rodriguez, vainqueur de la Flèche Wallonne 2012, a récidivé sur le Tour, lundi. @ Eric FEFERBERG/AFP
Partagez sur :

PURITO - L'Espagnol, déjà vainqueur de la Flèche wallonne, s'est imposé au mur de Huy devant le Britannique Christopher Froome.

L'Espagnol Joaquim Rodriguez (Katusha) a remporté la 3e étape du Tour de France qui reliait Anvers à Huy, en Belgique, sur 159,5 kilomètres. "Purito" s'est imposé au sommet du mur de Huy, habituel juge de paix de la Flèche Wallonne, devant un impressionnant Christopher Froome, qui s'empare du maillot jaune de leader. Le Français Thibaut Pinot (FDJ) a été distancé dans le final et concède plus d'une minute et vingt secondes sur le Britannique, vainqueur du Tour 2013. Cette 3e étape a également été marquée par une spectaculaire chute collective, à une soixantaine de kilomètres de l'arrivée. Le Suisse Fabian Cancellara (Trek), qui portait le maillot jaune, est allé au sol et a péniblement terminé l'étape, à plus de 11 minutes du vainqueur.



L'homme du jour : Christopher Froome. On a eu l'impression lundi d'être revenu deux ans en arrière. Affalé sur son guidon, le nez sur son compteur, le leader du Team Sky Christopher Froome a repris dans le final de cette 3e étape les habitudes qui l'avaient mené à la victoire dans le Tour du centenaire, en 2013. On a rapidement compris que "le Kényan blanc" avait les bonnes jambes. Entre deux neutralisations de la course, après la chute qui notamment mis au sol le maillot jaune, Fabian Cancellara (Trek), le train Sky a "mis en route", s'attirant même les foudres des Astana et des Movistar.



Froome s'est placé à l'avant du groupe de tête dans la côte de Cherave avant de poursuivre son entreprise dans le mur de Huy et ses pourcentages au-delà des 20%. Le leader du Team Sky, qui entendait reprendre du temps aux autres favoris et (peut-être) gagner l'étape, a décroché un cadeau bonus, avec le maillot jaune, pour une seconde. L'Allemand Tony Martin (Etixx), deuxième derrière Froome, avait déjà été privé du maillot jaune pour 3 secondes dimanche...

Le fait du jour : la course neutralisée. Le Tour 2015 a connu un événement rare, lundi, avec la neutralisation de la course. C'est la décision que les organisateurs ont prise après la terrible chute qui a eu lieu à une soixantaine de kilomètres de l'arrivée et qui a mis à terre une vingtaine de coureurs, parmi lesquels le maillot jaune, Fabian Cancellara, qui a péniblement rejoint l'arrivée. Plusieurs coureurs, dont le Français William Bonnet (FDJ), à l'origine de cette chute, ou encore le porteur du maillot blanc, le Néerlandais Tom Dumoulin, ont été contraints à l'abandon. La course a été neutralisée jusqu'en haut de la côte de Bohissau, à 50 kilomètres, côte escaladée à faible allure par le peloton dans le sillage des voitures officielles.



Comment s'en sortis les (autres) favoris ? Si Froome a paru le plus en forme des favoris, d'autres ont également montré de bonnes dispositions dans la montée finale, à l'instar de l'Américain Tejay Van Garderen (BMC, +11"), de Vincenzo Nibali (Astana), qui avait visiblement bien récupéré de sa déception de dimanche, de Nairo Quintana et Alejandro Valverde (Movistar), tous deux arrivés à 11 secondes du vainqueur. En revanche, Alberto Contador, qui avait fait rouler ses équipiers au pied du Mur, a coincé dans le final, concédant 18 secondes sur Froome. Mais le débours est encore plus lourd pour Thibaut Pinot. Le leader de la FDJ, déjà victime des bordures dimanche, a concédé 1'33". Il était déjà lâché avant même l'ascension du mur de Huy.

Et les Français ? Ce sont deux que l'on n'attendait pas qui se sont illustrés, avec Alexis Vuillermoz, troisième à 4 secondes. Le coureur de l'équipe AG2R-La Mondiale a fini loin devant ses leaders, Jean-Christophe Péraud (+24") et Romain Bardet (+36"). Un autre coureur tricolore s'est hissé dans le Top 5, avec Tony Gallopin (Lotto-Soudal, 5e à 8"), qui a été le seul à prendre la roue de "Purito" Rodriguez dans les premiers hectomètres du Mur.

Classement général :

1. Chris Froome (GBR/SKY) 7h11'37"
2. Tony Martin (ALL/ETI) à 0'01"
3. Tejay Van Garderen (USA/BMC) 0'13"
4. Tony Gallopin (FRA/LOT) 0'26"
5. Greg Van Avermaet (BEL/BMC) 0'28"
6. Peter Sagan (SVQ/TIN) 0'31"
7. Rigoberto Uran (COL/ETI) 0'34"
8. Alberto Contador (ESP/TIN) 0'36"
9. Geraint Thomas (GAL/SKY) 1'03"
10. Zdenek Stybar (RTC/ETI) 1'04"
...
13. Vincenzo Nibali (ITA/AST) 1'38"
...
17. Nairo Quintana (COL/MOV) 1'56"
...
21. Jean-Christophe Péraud (FRA/ALM) 2'07"
...
27. Thibaut Pinot (FRA/FDJ) 2'58"

>> Suivez le Club Tour tous les soirs entre 19h et 20h sur Europe 1 avec Bérengère Bonte, ses invités et nos envoyés spéciaux


Europe 1 Livepar Europe1fr