Tour de France 2015 : découvrez le parcours de la 11e étape

  • A
  • A
Tour de France 2015 : découvrez le parcours de la 11e étape
@ AFP
Partagez sur :

HAUTE MONTAGNE - Avec cette deuxième étape pyrénéenne, les grands leaders devraient se découvrir. Deux géants du Tour s'élèveront sur la route des coureurs, le col d'Aspin et le célèbre Tourmalet.

Candidats à la victoire finale à Paris et postulants au maillot à pois n'auront pas le droit à l'erreur. Après une première semaine éprouvante et une 10e étape déjà très sélective avec une arrivée au sommet vers La Pierre-Saint-Martin où Christopher Froome a assommé ses principaux concurrents, les meilleurs grimpeurs du peloton trouveront un terrain de jeu idéal pour s'exprimer entre Pau et Cauterets. Trois cols de 3e catégorie, le col d'Aspin (1ere catégorie) et l'imposant Tourmalet (Hors-catégorie), il y aura des points à prendre pour le grand prix de la montagne.

Une étape pour des échappés. La présence du col d'Aspin (12,8 kilomètres à 5,1% de moyenne) et du Tourmalet (18 kilomètres à 7,7% de moyenne) à respectivement 60 et 40 kilomètres de l'arrivée devrait permettre aux coureurs à l'aise en montagne et déjà distancés au général de tenter une chevauchée devant un peloton emmené par la Sky.

Pinot, Vuillermoz et Rolland sur le coup ? Côté français, on pense évidemment à Thibaut Pinot, dont les ambitions au général se sont encore un peu plus envolées sur les pentes du col du Soudet mardi, et à Pierre Rolland, distancé au général mais performant lors de la première étape de montagne (8e de l'étape et premier Français). Alexis Vuillermoz, 20e du général et vainqueur à Mûr de Bretagne, pourrait également se lancer dans une grande chevauchée. Il faudra peut-être compter sur Daniel Teklehaimanot, lauréat du maillot à pois sur le dernier Critérium du Dauphiné Libéré, mais très vite distancé sur le premier grand col du Tour. Enfin, des coureurs comme Joaquim Rodriguez, qui avait déjà couru pour le titre de meilleur grimpeur lors de l'édition précédente, pourraient tenter l'aventure.

Quintana doit réagir. Dans la montée finale en revanche, ce sera sûrement au tour des favoris de monter dans les watts pour grappiller quelques secondes sur les pentes menant à la station de ski de Cauterets. L'occasion pour Nairo Quintana, seul adversaire à avoir quelque peu résisté à Christopher Froome, de revenir sur le maillot jaune. Mais le Britannique, en grande forme depuis le début de la Grande Boucle, pourrait rééditer la démonstration de La Pierre-Saint-Martin. Surtout que son équipe semble taillée pour la montagne, avec des gregarii de luxe comme Poels, Porte ou König.