Toulouse : la luminothérapie pour sauver la pelouse du Stadium

  • A
  • A
Toulouse : la luminothérapie pour sauver la pelouse du Stadium
Le Stadium de Toulouse a été inauguré contre le PSG, samedi dernier. Sa pelouse pose pourtant problème.@ PASCAL PAVANI / AFP PHOTO / AFP
Partagez sur :

La mairie pourrait investir 600.000 euros pour sauver la pelouse du Stadium, très critiquée.

Des mottes de terre qui se détachent, un gazon qui glisse… La pelouse du Stadium de Toulouse est dans un état assez catastrophique. C'est un vrai problème, sachant que le stade doit accueillir quatre rencontres de l'Euro 2016, en juin prochain. La mairie de Toulouse a donc décidé de réagir et d'offrir à la pelouse une cure de luminothérapie.

Un terrain en très mauvais état. Une telle intervention était presque devenue nécessaire. Samedi, alors que le Stadium rénové était inauguré pour la venue du PSG, le terrain faisait peine à voir. Même Laurent Blanc, l'entraîneur du Paris Saint-Germain, s'en est ému. "Elle n'accroche pas. Quand je vois le match contre nous, ou notamment le match de Toulouse contre Marseille, beaucoup de joueurs glissent. Le gardien glissait à chaque dégagement de six mètres. Le stade est magnifique mais la pelouse est très difficile. Je ne comprends pas", a-t-il déclaré.

Près de 600.000 euros de facture. Aucun chiffre officiel n'a été donné pour l'instant. Des devis ont été commandés par la ville, mais on parle déjà de près de 600.000 euros pour installer pour trois mois de grandes lampes sur roues, qui permettront alors de compenser l'ombre portée des tribunes en hiver et de favoriser la croissance du gazon. Sauf que ce nouvel épisode vient alourdir une note de jardinage déjà salée. Les grands travaux de l'été dernier ont coûté près d'1,5 million d'euros pour un gazon high-tech, mi-synthétique, mi-naturel, auxquels s'ajoutent 500.000 euros, quelques mois plus tard, pour relever les pentes des bords du terrain, qui n'avaient pas été pensés pour accueillir des matches de rugby.

Reste donc maintenant à connaître le montant de la facture, et surtout de savoir si elle sera efficace pour accueillir dignement l'Euro 2016. Il faut que tout soit prêt pour Espagne-République Tchèque, le 13 juin prochain.