Top 14 : Trinh-Duc à Toulon la saison prochaine

  • A
  • A
Top 14 : Trinh-Duc à Toulon la saison prochaine
@ PASCAL GUYOT / AFP
Partagez sur :

Le demi d'ouverture avait annoncé mercredi son départ de Montpellier, le club où il a été formé et qui l'a vu grandit. 

L'ouvreur international François Trinh-Duc, qui a annoncé mercredi son départ de Montpellier à la fin de la saison, s'est engagé pour trois ans avec Toulon, a annoncé le président varois Mourad Boudjellal jeudi dans l'émission de Canal+ Sport "Les Spécialistes Rugby".

Michalak sur le départ ? Trinh-Duc, demi d'ouverture de 29 ans, avait annoncé mercredi son départ en juin de Montpellier (MHR), son club de toujours où il évoluait depuis 2005, sans préciser sa destination. Cette signature signifie sans doute que Frédéric Michalak, en fin de contrat au terme de la saison au RCT, ne prolongera pas chez le triple champion d'Europe en titre. Outre Michalak, Toulon compte dans son effectif trois ouvreurs de métier : l'Australien Quade Cooper, qui s'est engagé cet été pour une saison, le Néo-Zélandais Tom Taylor, prêté une saison par Bayonne (Pro D2), et le jeune Fidjien Ulupano Seuteni, peu utilisé. Le centre international australien Matt Giteau peut aussi évoluer à l'ouverture.

Pas mis en valeur par le Sud-Africain Jake White. Trinh-Duc, né et formé à Montpellier, où il a débuté chez les professionnels en mai 2005, a vu son statut au MHR fragilisé depuis l'arrivée au poste de manager de Jake White fin décembre 2014. White, qui a recruté à l'intersaison le Sud-Africain Demetri Catrakilis au poste d'ouvreur, n'excluait pas de repositionner Trinh-Duc au poste de premier centre. Le Sud-Africain, champion du monde 2007 avec les Springboks, prône un jeu plus restrictif que Galthié et a retiré à Trinh-Duc ses galons de vice-capitaine et buteur.

Blessé pour un à deux mois. Trinh-Duc, écarté par le sélectionneur Philippe Saint-André lors de la dernière coupe du monde en Angleterre, est actuellement blessé pour un à deux mois après s'être fissuré vendredi dernier le tibia droit, qu'il s'était fracturé à l'automne 2014.