Top 14 - Toulouse : Emile Ntamack nommé manager général de la formation

  • A
  • A
Top 14 - Toulouse : Emile Ntamack nommé manager général de la formation
Emile Ntamack a mis fin à son contrat d'entraîneur des arrières de Bordeaux-Bègles en mai dernier pour rejoindre Toulouse@ THIERRY ZOCCOLAN / AFP
Partagez sur :

L'ancien international travaillera aux côtés d'Ugo Mola, manager général de l'équipe première, tandis que Fabien Pelous va quitter son poste de directeur sportif mais restera dans l'équipe du Stade toulousain.

L'ancien international Emile Ntamack va devenir manager général de la formation du Stade Toulousain, tandis que Fabien Pelous va quitter son poste de directeur sportif, a annoncé mardi le président du club Didier Lacroix.

Un "schéma différent". "Il n'y a pas de remplaçant de Fabien Pelous", a indiqué Didier Lacroix, qui a pris la succession de Jean-René Bouscatel le 1er juillet. C'est un "schéma différent" du précédent. "Il y a un manager général de l'équipe première qui est Ugo Mola, et un manager général de la formation qui est Emile Ntamack", a-t-il précisé.

Il a été "négocié avec lui un repositionnement de Fabien sur une mission très précise au sein de la formation du Stade Toulousain", a déclaré Didier Lacroix, sur la "tranche d'âge entre le collège et le centre de formation, qui est vacante." "Ces questions seront entre ses mains" pour une mission "au moins d'une grosse année", a-t-il ajouté.

Une saison difficile pour Toulouse. Douzième du dernier championnat, Toulouse, club le plus titré du rugby français (19 Boucliers de Brennus, quatre Coupes d'Europe), a vécu une saison cauchemardesque et a été absent des phases finales du championnat de France pour la première fois depuis 41 ans. Fabien Pelous, détenteur du record de sélections avec le XV de France, avait été nommé en juin 2015 directeur sportif du Stade Toulousain, où il a passé l'essentiel de sa carrière.

Double champion d'Europe et entraîneur adjoint du XV de France. Emile Ntamack, trois-quart polyvalent, a porté à 46 reprises le maillot de l'équipe de France de 1994 à 2000, inscrivant 24 essais. Il a soulevé six fois le Bouclier de Brennus avec Toulouse (1994, 1995, 1996, 1997, 1999, 2001) et remporté deux fois la Coupe d'Europe (1996, 2003). Il s'est consacré aux Espoirs du Stade Toulousain et il a été entraîneur adjoint du XV de France. Jusqu'en mai dernier, il était entraîneur des arrières de Bordeaux-Bègles.

Il n'avait pas souhaité aller au bout de son contrat prévu en 2018 pour raisons personnelles, préférant rentrer à Toulouse où évolue son fils Romain (18 ans), récemment intégré dans la liste Elite du XV de France par Guy Noves et le staff des Bleus.

Retour de Clément Poitrenaud. L'arrière international Clément Poitrenaud doit aussi retrouver le Stade Toulousain : "il passera ses diplômes d'entraîneur" et "va être mis à la disposition de l'ensemble du club" tant pour la formation que pour l'équipe professionnelle, a indiqué Didier Lacroix. Poitrenaud (35 ans, 47 sélections de 2001 à 2012) s'était engagé cet hiver pour une saison avec les Sharks, franchise sud-africaine de Super Rugby. Le contrat de ce joueur historique du Stade Toulousain n'avait pas été renouvelé en mai 2016.

Départ d'Edwin Maka. Le directeur du club a aussi officialisé le départ du deuxième ligne Edwin Maka, qui était initialement engagé pour encore une année. Il avait "déjà signé un contrat pour 2018-1019", a déclaré Didier Lacroix. "Si le joueur veut déjà jouer ailleurs avant même d'avoir joué sa dernière saison, autant qu'il joue sa dernière saison ailleurs", a-t-il ajouté.