Tony Yoka, refoulé d'un gala, s'emporte contre la Fédération de boxe

  • A
  • A
Tony Yoka, refoulé d'un gala, s'emporte contre la Fédération de boxe
Tony Yoka est une figure majeure du sport français depuis son sacre olympique en 2016.@ YURI CORTEZ / AFP
Partagez sur :

"Notre fédé placarde sur tous les murs cette photo de ma fiancé et moi-même et me refoule comme un malpropre à l'entrée des gymnases", a dénoncé le champion olympique, qui a refusé de payer son entrée.

Le champion olympique de boxe Tony Yoka s'est plaint samedi de s'être fait refouler "comme un malpropre" d'un gala de boxe où il était venu soutenir son frère, après avoir refusé de payer son billet d'entrée. Sollicitée par l'AFP, la FFB n'a pu être jointe dans l'immédiat pour réagir aux réactions d'un des grands champions français de l'année 2016, sacré à Rio en même temps que sa compagne Estelle Mossely.

"Bienvenue aux Championnats de France de Boxe. Venu supporter mon petit frère je me vois refuser l'entrée et contraint de payer", a tweeté Yoka au sujet des quarts et huitièmes de finale des Championnats de France amateurs à Louvroil (Nord) samedi et dimanche, où boxait son frère Victor.

Un billet à 5 euros. "J'ai bien évidement refusé et même après avoir fait le tour des différentes tables d'officiels et du président de notre Chère et Grande Fédération Française de Boxe, j'ai été prié de quitter la salle de compétition", a-t-il pesté. Selon le programme mis en ligne sur le site de la Fédération (FFB), le prix du billet d'entrée était de 5 euros.

"Quelle belle mise en avant de notre fédé qui surfe sur l'image de ses champions depuis les JO, qui placarde sur tous les murs cette photo de ma fiancé et moi-même et qui me refoule comme un malpropre à l'entrée des gymnases", a encore enragé le boxeur sur les réseaux sociaux.