Thibaut Pinot : "l'Alpe d'Huez, c'est indescriptible"

  • A
  • A
Thibaut Pinot : "l'Alpe d'Huez, c'est indescriptible"
Pinot a remporté samedi à l'Alpe d'Huez sa deuxième victoire d'étape sur le Tour de France.@ Eric FEFERBERG/AFP
Partagez sur :

ENFIN ! - Le coureur de la FDJ, en difficulté dans les Pyrénées, a réussi à se refaire une santé dans les Alpes.

Ce Tour de France 2015 aura donc ressemblé aux montagnes russes pour Thibaut Pinot. Le coureur de l'équipe FDJ débute par un formidable contre-la-montre, où il a devancé tous les favoris avant de connaître une première semaine catastrophique, avec de multiples chutes à la clé. Dans les Pyrénées, le meilleur jeune sortant du Tour prend un éclat terrible : plus de dix minutes perdues sur Christopher Froome. Ses espoirs au général envolés, le leader de la FDJ se recentre alors sur la quête d'une victoire d'étape. Mais là encore, les déceptions s'accumulent. Vers Mende, il est victime du jeu du chat et de la souris avec Romain Bardet, et Steve Cummings (MTN-Qhubeka) emporte la mise. Mercredi, dans l'étape vers Pra-Loup, il chute dans la descente et doit se contenter de la 4e place, tout comme vendredi à La Toussuire. Mais, dimanche, dans la montée mythique vers l'Alpe d'Huez, et comme Bardet l'avait fait jeudi vers Saint-Jean-de-Maurienne, Pinot a vaincu le signe indien.

Pinot s'impose au sommet de l'Alpe d'Huez :

"Une joie intense." "Il n'y a pas de mot. L'Alpe d'Huez, c'est indescriptible", a reconnu Pinot à l'arrivée. "Tout le monde avait coché cette étape et c'est moi qui la gagne. Dans les 200 derniers mètres, ce fut une joie intense. Durant la montée, je ne connaissais pas les écarts. J'ai été dans l'inconnu toute la montée. J'ai connu beaucoup de malchance pendant le Tour mais je n'ai jamais rien lâché. J'y ai toujours cru et je finis par en gagner une de justesse." Pinot, qui a réussi à intégrer un groupe de contre-attaque entre la Croix de Fer et le pied de l'Alpe d'Huez, a même demandé à un caméraman l'avance qu'il conservait sur Quintana, qui le chassait derrière. "L'an passé, j'étais sur le podium du Tour. Cette fois, je gagne à L'Alpe. Gagner, lever les bras, c'est très spécial. On retient ça toute sa carrière. Merci à l'équipe qui a été superbe. Ça aide dans les moments difficiles", a insisté le leader de la FDJ.

Pinot dans l'Alpe d'Huez

Thibaut Pinot dans l'Alpe d'Huez L.Bonaventure/AFP


Deuxième victoire d'étape sur le Tour. Pinot s'était révélé sur le Tour de France 2012 en remportant l'étape de Porentruy. Très attendu l'année suivante, il avait déçu et avait même dû abandonner. Troisième du classement général l'an dernier et vainqueur du classement du meilleur jeune, il figurait parmi les outsiders de ce Tour 2015. Rapidement distancé au classement général - 16e du classement, il pointe à 38'52" de Froome -, il finit la Grande Boucle sur une bonne note et une victoire de prestige. "On a eu beaucoup de coups durs sur ce Tour, mais il s'en est relevé à chaque fois", a souligné son frère et entraîneur, Julien, au micro de France Télévisions. "C'est sa plus belle victoire et de loin. Il y avait toujours cet espoir chaque jour (de l'emporter, ndlr). On a une grosse pensée pour Steve Morabito et William Bonnet qui ont eu de grosses blessures." Le succès de Pinot est également une bouffée d'air frais pour la FDJ, qui n'avait pas gagné d'étape sur ce Tour et qui n'avait pas beaucoup gagné d'argent non plus...