Tennis-Wimbledon : pas d'exploit pour Adrian Mannarino face à Novak Djokovic

  • A
  • A
Tennis-Wimbledon : pas d'exploit pour Adrian Mannarino face à Novak Djokovic
Adrian Mannarino a livré un match solide contre Novak Djokovic, mardi. Mais ça n'a pas suffi.@ Glyn KIRK/AFP
Partagez sur :

Le dernier Français en lice à Wimbledon n'a rien pu faire contre l'ancien n°1 mondial, dernier qualifié pour les quarts de finale du tournoi.

Adrian Mannarino aura étiré autant que possible sa présence à Wimbledon. Le joueur français, 51ème mondial, a d'abord "bénéficié" du report de son huitième de finale contre Novak Djokovic (tête de série n°2) à mardi, en ouverture de programme sur le Centre Court. Puis, une fois sur le gazon, il a (parfois) mené la vie dure au Serbe, qui a néanmoins réussi à s'imposer en trois sets secs (6-2, 7-6[5], 6-4) et 2h15' de jeu pour rejoindre le Tchèque Tomas Berdych en quarts de finale. L'an dernier, lors du seul précédent entre les deux joueurs, déjà à Wimbledon, mais au 2ème tour, Djokovic avait déjà pris le dessus sur Mannarino, sur un score quasi équivalent (6-4, 6-3, 7-6[5]). Après les éliminations de Caroline Garcia et de Benoît Paire lundi, il n'y a donc plus de Français à Wimbledon.

Breaks d'entrée, occasions manquées. Mannarino a pris le match par le très mauvais bout. Le Français a été breaké dès sa première mise en jeu, ce qui a permis à Djokovic de dérouler ensuite son tennis dans un premier set à sens unique. Le Serbe, qui a pourtant fait appel au médecin dès la première pause, vraisemblablement pour des douleurs à l'épaule droite, s'est montré intraitable sur son service, remportant 100% des points disputés sur sa seconde balle.

La deuxième manche a débuté sous les mêmes auspices, le "Djoker" réussissant le break d'entrée pour mener rapidement 3 jeux à 0. Mais Mannarino, visiblement gêné (lui aussi) par une douleur au dos en début de match, a réussi à refaire son retard en breakant pour égaliser à 4-4. Les deux joueurs ont alors filé au jeu décisif, le Français étant alors le mieux placé pour l'emporter, avec deux fois un mini break d'avance. Mais, après avoir mené 4-2, Mannarino a concédé quatre points de suite, avec plusieurs fautes directes grossières. Et, à sa deuxième possibilité, Djokovic a bouclé l'affaire (7-5).

Djokovic retrouvera Berdych. Comme dans les deux premiers, le joueur tricolore a cédé très tôt son service dans le troisième set et, malgré quelques coups d'éclat, notamment sur des amorties ou en revers, il n'a pas pu pousser un Djokovic parfois agacé - par la qualité du terrain surtout - à une manche supplémentaire. "Je me sens très bien, je suis motivé pour aller le plus loin possible", a convenu "Nole", qui retrouvera son meilleur ennemi, Tomas Berdych, en quarts de finale, qu'il a battu 25 fois en… 27 rencontres. Mais le Serbe, qui s'est fait manipuler l'épaule droite en fin de match, aura bénéficié d'un jour de repos de moins que son adversaire. Alors…

Le programme des quarts de finale :

Andy Murray (GBR/n°1) - Sam Querrey (USA/n°24)
Gilles Muller (LUX/n°16) - Marin Cilic (CRO/n°7)
Milos Raonic (CAN/n°6) - Roger Federer (SUI/n°3)
Tomas Berdych (RTC/n°11) - Novak Djokovic (SER/n°2)