Tennis : la Laver Cup, nouvelle épreuve entre l'Europe et le reste du monde

  • A
  • A
Tennis : la Laver Cup, nouvelle épreuve entre l'Europe et le reste du monde
Roger Federer et Rafael Nadal ont déjà prévu de faire équipe.@ AFP PHOTO / SAJJAD HUSSAIN SAJJAD HUSSAIN / AFP
Partagez sur :

À l'initiative de Roger Federer, la Laver Cup verra s'affronter dès 2017 six joueurs européens face à six joueurs du reste du monde.

L'Europe face au reste du monde. Roger Federer et Rafael Nadal dans la même équipe. C'est ce que promet la Laver Cup, nouvelle épreuve du circuit masculin dévoilée mercredi à New York.

Première en 2017. La première édition de la Laver Cup, baptisée ainsi en hommage à l'Australien Rod Laver, auteur du dernier Grand Chelem du tennis masculin sur une année, en 1969, aura lieu du 22 au 24 septembre 2017 à Prague. Les deux équipes composées chacune de six joueurs auront pour capitaines deux légendes du tennis, le Suédois Björn Borg pour l'équipe européenne et l'Américain John McEnroe pour le reste du monde.

Trois simples et un double par jour. "Cela va être incroyable d'être enfin dans la même équipe que 'Rafa'", s'est félicité Federer, contraint en juillet de mettre un terme à sa saison sur blessure. Le Suisse, à l'origine de cette épreuve, espère maintenant convaincre le N°1 mondial Novak Djokovic et son dauphin Andy Murray d'y participer. L'épreuve se disputera sur trois journées avec trois simples et un double au programme de chaque jour sur le format de la Ryder Cup, en golf.

La crème de la crème. La Laver Cup aura lieu tous les ans, à l'exception des années olympiques, deux semaines après l'US Open, dans des villes différentes. Quatre des six joueurs seront retenus au regard de leur classement mondial et les deux derniers seront choisis par le capitaine. On peut donc imaginer s’affronter Roger Federer, Stan Wawrinka, Andy Murray et Novak Djokovic d'un côté, face à Kei Nishikori, John Isner, Kevin Anderson et Milos Raonic, avec éventuellement des invitations accordées à Rafael Nadal, Gaël Monfils, Jo-Wilfried Tsonga ou encore Nick Kyrgios et Bernard Tomic. Plutôt alléchant.