L'ex-joueur de tennis James Blake arrêté par erreur

  • A
  • A
L'ex-joueur de tennis James Blake arrêté par erreur
James Blake a tenu à évoquer sa mésaventure afin de dénoncer les conditions de son arrestation.@ Rob KIM/Getty North Images America/AFP
Partagez sur :

REGRETTABLE MÉPRISE - L'Américain a été emprisonné pendant une quinzaine de minutes en marge de l'US Open de tennis.

Arrêté, plaqué au sol, menotté et emprisonné quelques minutes... par erreur. L'ex-star du tennis américain, James Blake, a vécu quelques moments difficiles, mercredi, en marge de l'US Open. Alors qu'il attendait une voiture devant un hôtel pour se rendre sur le site du Grand Chelem new yorkais, l'ancien n°4 mondial, 35 ans, a eu la désagréable surprise d'être appréhendé par cinq policiers en civils dans le cadre d'une affaire de vols de téléphones. "James Blake a été interpellé par la police qui enquêtait sur une réseau d'achats frauduleux de téléphones portables", a indiqué la police new-yorkaise (NYPD) dans un communiqué. "Une fois que son identité a été établie, il a été relâché aussitôt." Victime d'une erreur d'identification d'un témoin, Blake souffre d'une entaille à un coude et de plusieurs contusions sur une jambe.

"Il y a vraisemblablement un facteur racial qui a joué." Compte-tenu de la couleur de peau de l'ancien joueur de tennis, cet incident prend une résonance particulière dans une Amérique en proie à de vives tensions raciales. Mais l’ancien joueur, originaire de New York, n'est pas allé jusqu'à dire qu'il a été victime de racisme. "Je ne sais pas si c'est aussi simple que cela. Pour moi, il s'agit simplement d'une utilisation superflue de la force par la police, quelle que soit ma race", a-t-il considéré dans un entretien au quotidien The New York Daily News. "Dans mon esprit, il y a vraisemblablement un facteur racial qui a joué, mais, quoi qu'il en soit, il n'y aucune raison d'infliger un tel traitement à qui que ce soit." La police a indiqué que les accusations d'utilisation excessive de la force seraient examinées dans le cadre d'une enquête interne.