Tennis : Garbine Muguruza ramène Venus Williams sur terre et remporte Wimbledon

  • A
  • A
Tennis : Garbine Muguruza ramène Venus Williams sur terre et remporte Wimbledon
Garbine Muguruza (à g.) a remporté samedi son deuxième titre du Grand Chelem après Roland-Garros 2016.@ Glyn KIRK/AFP
Partagez sur :

À 37 ans, Venus Williams n'a pas réussi à remporter son sixième Wimbledon. Elle a échoué sur le dernier écueil, Garbine Muguruza, vainqueur en deux sets samedi.

Venus Williams n'a pas réussi l'exploit. L'aînée des soeurs Williams, déjà finaliste de l'Open d'Australie en début de saison, avait l'occasion samedi, en finale de Wimbledon, de remporter, à 37 ans, son premier tournoi du Grand Chelem depuis 2008. Son huitième Majeur, son sixième sur le gazon londonien. Mais Venus est retombée de son petit nuage après avoir été dominée en finale par l'Espagnole Garbine Muguruza, vainqueur en deux sets secs (7-5, 6-0). Impressionnante de puissance, la native de Caracas, au Venezuela, remporte ici son deuxième Majeur après Roland-Garros 2016 (où elle avait battu Serena Williams). Elle disputait sa deuxième finale à Wimbledon. Elle s'était inclinée en finale en 2015 face à… Serena, cadette de la fratrie, actuellement absente du circuit pour cause de maternité.



Deux balles de set sauvées à 4-5. Il y a clairement eu deux actes dans cette finale. Le premier, correspondant au premier set, a été splendide, les deux meilleures joueuses du tournoi se renvoyant coup pour coup sur un rythme effrené. Venus et Muguruza ont chacune eu une possibilité de faire le break, mais le tournant est intervenu à 4-5, 15-40, quand l'Espagnole a sauvé deux balles de set, sur un long rallye d'abord puis après un service gagnant ensuite. L'Espagnole avait fait le plus dur. Sur le jeu suivant, elle prenait le service de son adversaire. Elle n'allait alors plus perdre un seul jeu, concluant la première manche dans la foulée (7-5 en 51'), puis expédiant les affaires courantes dans la seconde, bouclée sur une "roue de bicyclette" en 26 minutes face à une Venus étrangement atone.



"J'ai grandi en la regardant jouer…" On n'en saura pas plus au micro. L'Américaine, auteure de 25 fautes directes (contre 11 à Muguruza), ne s'y est pas livrée, se contentant de féliciter son adversaire et de faire un clin d'oeil à sa soeur : "J'ai essayé de faire de mon mieux pour faire ce que tu sais faire." Muguruza était elle tout sourire et a fait une confidence qui n'a pas fait sourire Venus : "J'ai grandi en la regardant jouer…" En juin 2000, quand Venus remportait le premier de ses six Wimbledon, Muguruza n'était âgée que de… 6 ans. À 23 printemps aujourd'hui, Muguruza devient la deuxième Espagnole à s'imposer à Wimbledon après sa coach Conchita Martinez, en 1994. À l'époque, Martinez avait battu Martina Navratilova, finaliste malheureuse, elle aussi, à l'âge de 37 ans…