Teddy Riner signe au PSG pour relancer la section judo

  • A
  • A
Teddy Riner signe au PSG pour relancer la section judo
La proposition du colosse de relancer la section judo du groupe sportif parisien a séduit Nasser al-Khelaïfi@ JACK GUEZ / AFP
Partagez sur :

En signant cinq ans au PSG, judoka Teddy Riner veut créer une section capable de former les champions des tatamis de demain.

Encore une recrue de choix pour le PSG ! Après Dani Alves, Neymar et bientôt Kylian Mbappé, Paris a recruté... Teddy Riner. Évidemment, le double champion olympique de judo ne chaussera pas les crampons sur la pelouse du Parc des Princes. Mais la proposition du colosse de relancer la section judo du groupe sportif parisien a séduit Nasser al-Khelaïfi, explique L'Équipe.

Un rêve d'enfant. Quinze ans après avoir mis la clé sous la porte, le PSG judo va donc renaître de ses cendres et tenté de raviver un glorieux passé. David Douillet notamment, a évolué à Paris, tout comme Djamel Bouras et Frédéric Demontfaucon. Cette fois, c'est donc Teddy Riner, jusqu'ici membre du club de Levallois, qui tentera de porter haut le club de la capitale, un rêve de gosse pour celui qui a grandi dans le XVIIème arrondissement. Avant de s'envoler pour Budapest, où il disputera les Mondiaux de judo samedi, Riner a signé mardi un contrat de cinq ans au PSG.

Le dojo ouvrira ses portes le 1er septembre. L'objectif de Teddy Riner est de lancer une division masculine de très haut niveau, capable de former de futurs champions. Une fois que le projet sera sur les bons rails, ce sera au tour des femmes. Selon L'Équipe, le club souhaiterait embaucher cinq judokas et leur allouer un budget de deux à trois millions d'euros, avec des structures modernes et des méthodes d'entraînement de pointe.

Des coachs prestigieux. En attendant de savoir qui s'entraînera sur les tatamis du PSG, on sait qui encadrera les combattants : Djamel Bouras, champion olympique en 1996, sera directeur sportif ; Thierry Dibert, expert du travail au sol officiera en tant que coach du collectif ; et Laurent Calleja, longtemps aux côtés de Lucie Décosse, entraînera Teddy Riner en personne. "Après dix ans d'équipe de France, huit ans à Levallois, je passe à autre chose. Je me remets en question avec des gars qui me font confiance et en qui j'ai confiance. C'est une grosse bouffée d'oxygène", commente Teddy Riner.