Super Bowl 2017 : New England renverse Atlanta 34 à 28 en prolongation

  • A
  • A
Super Bowl 2017 : New England renverse Atlanta 34 à 28 en prolongation
New England remporte le Super Bowl pour la cinquième fois de son histoire@ MIKE EHRMANN / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP
Partagez sur :

Les Patriots, emmenés par leur légendaire quarterback Tom Brady, remportent la compétition pour la cinquième fois à l'issue d'une prolongation, une première dans l'histoire du Super Bowl.

New England a réussi un incroyable et historique retournement de situation pour remporter le Super Bowl, la finale de la Ligue nationale de football américain (NFL), face à Atlanta 34 à 28 en prolongation, dimanche à Houston. 

New England, un club proche de Donald Trump. Comme l'avait pronostiqué Donald Trump, les Patriots ont pris le dessus sur les Falcons, mais ils sont revenus de très loin, puisqu'ils ont compté jusqu'à 25 points de retard. Le président américain n'était pas à Houston et a suivi, comme plus de 100 millions de ses compatriotes, la rencontre devant sa télévision. Sur le terrain, devant les 70.000 spectateurs du NRG Stadium, les Patriots, l'équipe que beaucoup d'Américains aiment détester, notamment parce que son propriétaire, son entraîneur et sa star Tom Brady sont des proches de Donald Trump, ont été surpris par l'agressivité de la défense d'Atlanta.

Une victoire de haute lutte. Brady, qui a remporté à 39 ans un cinquième titre suprême, du jamais-vu pour un quarterback, a d'abord souffert comme rarement dans sa carrière. Après une première période où les deux équipes sont restées dos à dos sans marquer le moindre point, les Patriots ont bu la tasse dans la deuxième période en concédant trois touchdowns. 

Comble de l'humiliation, alors qu'il pouvait offrir à son équipe ses premiers points, Brady, considéré par beaucoup comme le meilleur joueur de l'histoire, a vu une de ses passes interceptée par Robert Alford. Il a tenté, en vain, de plaquer le joueur d'Atlanta qui s'est envolé vers l'en-but et les Patriots ont rallié les vestiaires avec 18 points de retard (21-3).



25 points de retard en troisième période. Ils ont débuté la troisième période de la pire des façons en concédant un quatrième touchdown pour accuser 25 points de retard (28-3). Malgré la tâche monumentale devant eux - le plus grand déficit gommé dans l'histoire du Super Bowl était de dix points - les Patriots ne se sont pas découragés et sont revenus dans la rencontre en marquant un touchdown en fin de troisème période, sans le transformer (28-9). Dans la dernière période, Brady a retrouvé sa redoutable efficacité et a distillé trois passes de touchdown, la dernière à moins d'une minute de la fin du temps réglementaire (28-26). 

Les premières prolongations du Super Bowl. Les Patriots ont arraché l'égalisation avec une transformation risquée à la main, synonyme de deux points (28-28), envoyant pour la première fois dans l'histoire du Super Bowl deux équipes en prolongation. New England a rapidement concrétisé sa domination pour marquer le touchdown de la victoire après seulement quatre minutes de jeu en prolongation par James White. "On n'a jamais baissé les bras et toujours cru en nous, cette équipe est incroyable", a insisté Brady, élu meilleur joueur de la rencontre.