Steve Mandanda décline l'invitation des sénateurs

  • A
  • A
Steve Mandanda décline l'invitation des sénateurs
Partagez sur :

Le gardien de l'Olympique de Marseille était invité au palais du Luxembourg après ses propos sur ses coéquipiers, qu'il accusait de jouer "comme des sénateurs". 

Steve Mandanda fait la leçon aux sénateurs. Le gardien de l'OM, invité au palais du Luxembourg par des sénateurs offusqués après qu'il eut reproché à ses coéquipiers de jouer "comme des sénateurs", a décliné leur invitation et leur a expliqué l'expression "aller un train de sénateur".

"Je souhaite dire à (Jean-Baptiste) Lemoyne (le premier sénateur à réagir) que je n'ai pas attaqué le statut de sénateur en tant que tel. Dans mes propos je voulais faire référence à l'expression 'aller un train de sénateur' qui a pour signification: aller à une allure lente et majestueuse", écrit l'Olympien sur son compte Facebook.

"Cela fait deux matches qu'on joue comme des sénateurs, il faut changer tout cela sinon on avancera pas", avait déclaré dimanche le capitaine de l'OM après la seconde défaite au stade Vélodrome de son équipe (2-1 contre Angers). Un groupe de sénateurs avait alors invité Mandanda au Sénat "afin qu'il puisse se rendre compte du quotidien d'un parlementaire". Le gardien international a conclu son billet Facebook sur une petite phrase grinçante : "Je vais décliner votre invitation mais je tenais à vous remercier d'avoir pu si rapidement dégager du temps dans votre planning pour la rédaction de votre communiqué ainsi que l'invitation au Sénat".