Stade Rennais : doit-on encore croire en Yoann Gourcuff ?

  • A
  • A
Stade Rennais : doit-on encore croire en Yoann Gourcuff ?
Gourcuff, ici à l'entraînement, pourrait figurer pour la première fois dans le groupe rennais, samedi.@ Thomas BREGARDIS/AFP
Partagez sur :

LA POLÉMIQUE - L'ancien joueur de l'OL pourrait faire ses débuts ce week-end avec son nouveau club, le Stade Rennais, samedi.

Près de quatre mois après son engagement avec le Stade Rennais, Yoann Gourcuff a été déclaré "apte à jouer" par son médecin personnel, mercredi. Si l'entraîneur des Rouge et Noir, Philippe Montanier, a laissé planer le doute, jeudi, sur la présence ou non de l'ancien joueur de l'OL dans le groupe pour affronter le voisin lorientais, samedi, le fait que Gourcuff soit considéré comme "prêt" à retrouver les terrains est un événement en soi. Mais faut-il encore s'enthousiasmer à l'idée de cet éventuel retour ? Le service des sports d'Europe 1 n'est pas sur la même longueur d'onde.

OUI : "quand la confiance va, tout va"

Par Julien FROMENT

"Yoann Gourcuff de retour sur les terrains, c’est une excellente nouvelle pour le Stade Rennais, pour la Ligue 1, et pour le football en général. Si le scepticisme est de mise pour bon nombre d’observateurs, il faut croire au retour de Gourcuff. L'ancien Lyonnais semble avoir soigné tous ses maux, qu’ils soient mentaux ou physiques. Il est à Rennes, un club qui l’a vu éclore au plus haut niveau, une sorte de cocon, bien loin de la tempête médiatique qu’il a connue quand il était à Lyon, avec un transfert faramineux (23 millions d’euros) et un salaire si élevé (500.000 euros/mois).

Le supporters rennais espèrent assister à ce genre de gestes... :

Le staff breton n’a en rien brusqué son retour. Tout s’est fait étape par étape. L’ex-Bordelais, auteur de buts mémorables avec les Girondins (comme celui inscrit face au PSG, ci-dessus), a semble-t-il été mis de nouveau en confiance, dans une zone de confort, condition sine qua non pour qu’il retrouve toutes ses capacités. Et quand la confiance va, tout va. Yoann Gourcuff, qui ne peut pas avoir perdu tout son talent d'un coup, a tout intérêt à s’inspirer d'autres "revenants" de la Ligue 1, comme Lassana Diarra et Hatem Ben Arfa. Deux joueurs qui ont retrouvé l’équipe de France en 2015."

NON : "Gourcuff a grillé tous ses jokers"

Par Othman AZZEDDINE

"Que retenir de Yoann Gourcuff ? Une saison 2008-09 formidable couronnée d’un titre de champion avec Bordeaux ? Ou... la suite ? Le destin du Breton en Ligue 1 (au pire) semblait radieux, et il s’est transformé en une longue descente aux enfers. Si on ne peut lui reprocher ses blessures à répétition, c’est mentalement que Gourcuff s’est perdu. Pour qu’il puisse s’épanouir pleinement, il lui fallait le soutien du vestiaire, du staff, des supporters, bref, de tout le monde.

Le futur cauchemar du public rennais, la blessure de Gourcuff... :

Mais le monde du football professionnel est une jungle, qui ne sied guère à son caractère tendre ou/et versatile (On ne sait plus trop). Lors de son passage éclair à l'AC Milan déjà, le légendaire Paolo Maldini avait décrit un homme "étranger au groupe". Son transfert à Lyon pour 23 millions d’euros, Gourcuff ne l’a jamais digéré. Ce malheureux mariage a plombé les finances lyonnaises et affaibli un joueur qui a plus connu l’infirmerie que la pelouse du stade Gerland. Son dernier fait d’arme avec l'OL restera symbolique de son passage dans le Rhône : blessé, il sortit du terrain sans un mot, sans un regard pour ses partenaires (ci-dessus). Pourra-t-il effacer ce souvenir d'un joueur fragile et isolé ? Difficile, très difficile à croire."