Stade évacué à Manchester : le paquet suspect avait été oublié après un exercice de sécurité

  • A
  • A
Stade évacué à Manchester : le paquet suspect avait été oublié après un exercice de sécurité
Partagez sur :

Selon les autorités, le paquet a été "oublié par une société privée après un exercice de sécurité" mené  il y a quatre jours.

Un objet oublié par une société privée de sécurité a été à l'origine du report au mardi 17 mai de la rencontre Manchester United-Bournemouth comptant pour la dernière journée du Championnat d'Angleterre, dimanche, au stade Old Trafford, a annoncé la police.

Paquet oublié après un exercice. Selon les autorités, le paquet a été "oublié par une société privée à la suite d'un exercice de sécurité" il y a quatre jours dans l'enceinte, évacuée 20 minutes avant le début du match. Vers 17h00, heure française, une unité de démineurs de l'armée britannique a procédé à "l'explosion contrôlée" du paquet, qui "ressemblait énormément à un engin explosif" mais "ne pouvait fonctionner", a précisé la police britannique dimanche soir.



Le match est reporté au 17 mai. "Nous pouvons confirmer que le match annulé aujourd'hui entre Manchester United et Bournemouth sera joué mardi 17 mai à 20 heures", a indiqué un communiqué de la Premier League dimanche soir. Ces annonces sont intervenues quelques heures après que des experts de l'armée ont fait exploser le paquet suspect, vers 16h00, alors que la totalité des 75.600 spectateurs avaient été évacués de l'enceinte dans le cadre d'une opération "code rouge".

Le stade avait rapidement été évacué. "Le match a été annulé aujourd'hui à la demande de la police", avait dès le départ twitté le club mancunien, après la découverte du paquet suspect, environ vingt minutes avant le coup d'envoi, alors que les joueurs étaient encore à l'échauffement. Seule la moitié du stade d'Old Trafford avait d'abord été évacuée, le speaker demandant aux spectateurs restants de garder leur calme, sans donner plus d'informations. Une demi-heure environ après le coup d'envoi supposé de la rencontre, tout le stade avait été vidé, alors qu'une équipe de déminage faisait son apparition.