Serge Aurier n'a pas fait le malin contre Manchester City

  • A
  • A
Serge Aurier n'a pas fait le malin contre Manchester City
Serge Aurier a souffert contre Manchester City, mercredi soir.@ FRANCK FIFE / AFP
Partagez sur :

Aurier a quitté la pelouse accompagné par les sifflets du Parc des Princes. Le public parisien semblait pourtant prêt à lui pardonner ses écarts de conduite.

Le pragmatisme de Laurent Blanc n'a pas été récompensé. Directement insulté par Serge Aurier dans la fameuse vidéo qui a valu au latéral parisien d'être écarté près de deux mois, l'entraîneur du PSG a ravalé son orgueil et titularisé son défenseur ivoirien mercredi, en quarts de finale aller de la Ligue des champions, contre Manchester City (2-2). Une initiative surprenante pour un grand retour qui a accouché d'une prestation mitigée et rapidement critiquée, à l'image de la soirée ratée des Parisiens.

Les événements semblaient pourtant favorables à Aurier. Son retour, dans un match à l'enjeu immense, montre à quel point ses prestations le rendent difficilement contestable à Paris. "Contre Chelsea, on s'est qualifié sans Aurier", avançait Laurent Blanc la semaine dernière. Mais il a pourtant bien choisi mercredi de titulariser le jeune Ivoirien au détriment de Gregory Van der Wiel ou de l'irréprochable Marquinhos. Relégué en CFA, Aurier n'avait plus participé à un match de haut niveau depuis début février.



Les sifflets du Parc. Le Parc des Princes a salué ce retour par un mélange d'applaudissements et de sifflets en début de match. Mais lorsqu'il a cédé sa place à Van der Wiel en fin de match, les applaudissements avaient disparu (78e). Entre temps, le latéral parisien a souffert sur son côté droit. Ses belles dispositions du début de match, et notamment un bon centre mal exploité par Ibrahimovic (15e), se sont étiolées. Et le public parisien, toujours versatile, s'est retourné.

"Serge était très fatigué sur la fin". Les supporters du PSG peuvent notamment reprocher à Aurier sa perte de balle sur l'égalisation de Manchester City à vingt minutes de la fin. Il a eu beau se replacer, le mal était fait. Et son intervention trop juste sur le centre de Navas, avant le but de Fernandinho, rend l'action particulièrement cruelle pour le défenseur ivoirien. Usé physiquement, peut-être aussi mentalement, Aurier a cédé sa place quelques instants plus tard.

Après la rencontre, Aurier bénéficiait tout de même d'un défenseur en la personne de... Laurent Blanc. Au micro de BeIn Sports, l'entraîneur parisien a justifié son choix tactique : "Sur ce coté droit, on pensait que l'utilisation d'Aurier allait être intéressante sur le plan de l'animation offensive car Silva n'aime pas défendre". Et Blanc de se montrer satisfait de la prestation de son joueur : "Serge était très fatigué sur la fin, mais je suis content de l'animation sur les côtés". Suffisant pour envisager une nouvelle titularisation dans une semaine, à Manchester ?