Samuel Umtiti : "L'arrivée de Rami ? Je ne devais pas montrer mes états d’âme"

  • A
  • A
Samuel Umtiti : "L'arrivée de Rami ? Je ne devais pas montrer mes états d’âme"
Samuel Umtiti est "le plus heureux" en équipe de France.@ FRANCK FIFE / AFP
Partagez sur :

Intégré dans les 23 après les forfaits de Varane et Mathieu, Umtiti revient dans un entretien à Eurosport sur son statut de remplaçant et l'arrivée d'Adil Rami.

Un vrai film à suspense. D'abord réserviste, Samuel Umtiti fait finalement partie des 23 joueurs qui composent le groupe de Didier Deschamps pour l'Euro. Avec l'arrivée d'Adil Rami (non-réserviste) pour pallier le forfait de Varane, le joueur de l'Olympique lyonnais avait pourtant bien cru devoir passer son tour. À quelques heures du début de l'Euro, le défenseur central tricolore est revenu sur ces jours assez mouvementés dans un entretien à Eurosport.fr.

"Rami ? Sur le coup, c’était assez dur". Varane forfait, Umtiti réserviste aurait naturellement dû prendre sa place, lui qui n'avait pas hésité à draguer Didier Deschamps. Mais Adil Rami, malgré des déclarations polémiques sur Didier Deschamps, lui avait grillé la priorité.

"C’était une déception quand j’ai vu que le sélectionneur choisissait un autre joueur, [...] Sur le coup, c’était assez dur. Mais je suis rapidement passé à autre chose. J’ai déjà la chance d’être ici. Je ne devais pas montrer mes états d’âme. J’ai réussi à le faire", a reconnu le défenseur formé à l'OL. Pas de langue de bois donc pour Umtiti, qui savoure aujourd'hui sa présence à l'Euro : "J’ai ressenti beaucoup de fierté même s’il y a eu pas mal de péripéties pour que j’arrive dans ce groupe. Je me satisfais de ça. C’est une fierté qui plus est pour un Euro en France".

"Il faut que je sois souriant". Avec la charnière Koscielny-Rami qui sera vraisemblablement alignée lors de l'Euro, Umtiti va sans doute devoir se contenter de miettes en défense centrale. Un statut de remplaçant auquel il s'est préparé : "Il faut que je sois concentré aux entraînements, toujours souriant. C’est cet état d’esprit que le sélectionneur attend et c’est normal. J’arrive dans un groupe et c’est à moi de trouver mes marques. Il ne faut pas que je commence à me plaindre. Vu ce qu’il m’arrive, je suis le plus heureux." Interrogé sur l'objectif des Bleus lors de cet Euro, Umtiti ne semble pas se satisfaire des demi-finales visées par Noël Le Graët et Didier Deschamps : "Dans une compétition comme ça, en France, l’objectif, c’est d’arriver en finale et de la gagner". C'est dit.