Samuel Umtiti : "Je vais essayer de draguer Deschamps"

  • A
  • A
Samuel Umtiti : "Je vais essayer de draguer Deschamps"
"Un petit bisou, coach ?"@ FRANCK FIFE / AFP
Partagez sur :

Réserviste avec les Bleus, Samuel Umtiti espère bien taper dans l’œil de Didier Deschamps avant l’Euro.  

En substance, Samuel Umtiti est heureux, même s’il pourrait l’être encore plus. Le défenseur lyonnais de 22 ans fait partie des huit réservistes appelés à patienter pour avoir une éventuelle place dans les 23 Bleus pour l’Euro.

Être appelé : check. "Être appelé en Bleu, c’était un de mes objectifs cette saison", a-t-il affirmé en conférence de presse. "À mon poste, il y a pas mal de monde. Je ne savais pas trop à quoi m’attendre. Donc oui, ce fut une surprise. J’ai essayé d’être régulier cette saison donc c’est un objectif atteint."

Scout, toujours prêt. Mais attention, le jeune "vieux" de l’équipe de France (47 sélections en Bleu des moins de 17 ans jusqu'aux Espoirs) n’est pas là en touriste. "Je suis ici pour connaître ce groupe. Pour faire les mêmes choses à l’entraînement que ceux qui vont disputer l’Euro. Et, en aucun cas, je suis réserviste dans ma tête. À la fin du stage, je rentrerai chez moi mais il faut toujours se tenir prêt."

À moins que  Didier Deschamps, qui n’a sûrement jamais eu de compte Twitter de peur d’être harcelé par Jean-Michel Aulas, ne se laisse charmer au moment de livrer sa liste définitive. "Je vais essayer de le draguer", en rigole Samuel Umtiti. "J’essaie d’être bon aux entraînements, comme je le fais dans mon club. Même si je fais partie des réservistes, il faut que je joue le jeu jusqu’au bout et sans arrière-pensée."

Jouer, un verbe à conjuguer au futur... proche ? Et si ce n’est pas pour cette fois, ce sera sûrement pour une prochaine. Car Patrice Evra, du haut de ses 34 ans, n’est pas loin de la maison de retraite... internationale. Umtiti l'a déjà prouvé avec l'OL : il peut parfaitement jouer latéral gauche. À lui de saisir sa chance, si on la lui donne, le 30 mai prochain. La France affrontera le Cameroun, son pays natal. Le symbole serait beau, d’autant que Didier Deschamps devra livrer la liste définitive le lendemain à l’UEFA.