Rugby-Top 14 : le syndicat Provale s'interroge sur la titularisation d'Ezeala

  • A
  • A
Rugby-Top 14 : le syndicat Provale s'interroge sur la titularisation d'Ezeala
Lors du match ASM/Racing dimanche, le jeune Ezeala a été évacué sur civière après un choc subi à la tête lors d'un plaquage. @ CHRISTOPHE SIMON / AFP
Partagez sur :

Le syndicat des joueurs professionnels s'interroge sur la présence d'Ezeala dont "le 'morphotype' ne correspond pas à ceux des athlètes 'hors-normes' du Top 14".

Le Clermontois Samuel Ezeala, dont la blessure dimanche face au Racing 92, à 18 ans et pour son premier match en Top 14, a largement choqué, était peut-être trop jeune pour être aligné, a estimé mardi le syndicat des joueurs professionnels du rugby français (Provale).

Le"morphotype" en question. "L'intensité, le rythme et la fréquence des matchs en Top 14 peut poser la question de la présence sur le pré d'un jeune joueur de 18 ans dont le 'morphotype' ne correspond pas à ceux des athlètes 'hors-normes' évoluant dans le Top 14", a déclaré Provale dans un communiqué après l'accident "qui a laissé beaucoup d'amoureux du rugby sans voix".

"Adopter des comportements responsables". "Il en va de l'intérêt de tous de protéger nos jeunes joueurs et nous devons tous adopter des comportements responsables afin de leur permettre de faire le sport qu'ils aiment dans les meilleures conditions possibles", ajoute Provale, qui défend les intérêts des joueurs du Top 14 et de Pro D2.

Inconscient après un choc. Ezeala, qui a fêté ses 18 ans en décembre, a été évacué sur civière à l'heure de jeu du match largement remporté par le Racing 92 (58-6), son premier en Top 14, après un choc avec son vis-à-vis et idole Virimi Vakatawa qui l'a laissé sans connaissance. Les images de son choc tête en avant, comme des draps tendus autour du personnel médical pour cacher les détails de l'intervention, ont largement choqué, suscitant de nombreuses réactions.

Ezeala a vite repris connaissance et a été transporté à l'hôpital Beaujon de Clichy-la-Garenne, où il a reçu lundi, entre autres, la visite de son entraîneur Franck Azéma et de Vakatawa. L'état du jeune joueur s'est rapidement amélioré, ce qui devait permettre son retour mardi en Auvergne, selon son club.