Rugby : Toulon à terre, le Racing 92 dernier représentant français en Champions Cup

  • A
  • A
Rugby : Toulon à terre, le Racing 92 dernier représentant français en Champions Cup
Partagez sur :

Le club francilien a attaché sa qualification face au Racing club toulonnais (19-16) dimanche pour rejoindre Leicester, qui a balayé le Stade français plus tôt dans l'après-midi.

Il reste un survivant français en Champions Cup : le Racing 92, vainqueur d'un duel étouffant face au Racing Club toulonnais dimanche (19-16). Une pénalité de Maxime Machenaud en toute fin de match (79e) a permis au club francilien d'atteindre une demi-finale européenne pour la première fois de son histoire.

Après la rencontre, les joueurs du Racing 92 ont offert une haie d'honneur à leur adversaire. Une façon de reconnaître la qualité des Toulonnais ce dimanche et aussi de saluer leur hégémonie des dernières saisons. Le club de Mourad Boudjellal avait remporté les trois dernières éditions de la Champions Cup. En demi-finale, le Racing 92 affrontera Leicester, tombeur du Stade français.

Le Stade français était trop court. Plombé par de grossières erreurs en première période, le Stade Français a vu sa saison se terminer sur une lourde défaite à Leicester (13-41). Produire le match de l'année après avoir balbutié son rugby pendant huit mois est donc bien impossible: le champion de France, qui voulait croire que le seul objectif d'une Coupe d'Europe à conquérir pour la première fois allait lui permettre d'effacer une année de doutes, a perdu son pari.

Le club francilien s'avance vers une fin de saison sans saveur en raison de trop nombreuses erreurs. Un échec peut-être imputable à son manque d'expérience à ce niveau (premier quart de finale dans la compétition depuis 2010). Mais surtout à son manque de certitudes après des mois de doutes.