Rugby : le Néo-Zélandais Jerry Collins se tue en voiture

  • A
  • A
Rugby : le Néo-Zélandais Jerry Collins se tue en voiture
Jerry Collins a été tué dans un accident de voiture dans l'Hérault@ AFP/WILLIAM WEST
Partagez sur :

L'ancienne star des All Blacks qui jouait à Narbonne est mort dans un accident de voiture vendredi matin, dans l'Hérault.

L'ancien international de rugby néo-zélandais Jerry Collins, 34 ans, 48 sélections chez les All Blacks, a été tué vendredi matin avec sa femme dans un accident de la route dans le sud de la France, a-t-on appris auprès des autorités locales. La fillette du couple, âgée de 2 mois, était pour sa part dans un état désespéré, selon les mêmes sources.

Pour une raison indéterminée, la voiture de Collins était arrêtée en bordure d'une autoroute près de Béziers, lorsqu'elle a été percutée par un bus. Le chauffeur du bus a été légèrement blessé dans la collision et l'un de ses 21 passagers portugais choqué.

Ancien All Blacks à Narbonne. L'ex-3e ligne des All Blacks (1,91m, 108 kg) évoluait à Narbonne, club de Pro D2, la deuxième division du rugby français, qui l'avait engagé en janvier comme joker médical. Collins avait porté à trois reprises le brassard de capitaine des All Blacks et marqué 25 essais pour la sélection néo-zélandaise. Connu pour ses plaquages ravageurs, il avait pris sa retraite internationale en mai 2008, moins d'un an après l'élimination surprise des Blacks par la France en quarts de finale du Mondial-2007 organisé dans l'Hexagone. Avant de s'engager avec Narbonne, Collins avait pris une année sabbatique après avoir joué pour le club japonais de Yamaha Jubilo (2011-2013), les Ospreys gallois (2009-2011), le club français de Toulon (2008-2009) et, dans son pays, les Wellington Hurricanes (1999-2007).