Rugby : le Black Beauden Barrett joueur de l'année 2016, aucun prix pour les Français

  • A
  • A
Rugby : le Black Beauden Barrett joueur de l'année 2016, aucun prix pour les Français
Beauden Barrett a largement participé à la série de 18 victoires consécutives des Blacks.@ ANESH DEBIKY / AFP
Partagez sur :

Le successeur de Dan Carter au poste d'ouvreur chez les All Blacks a notamment été cette saison meilleur marqueur du Super Rugby sous le maillot des Hurricanes.

L'ouvreur néo-zélandais Beauden Barrett a été élu joueur de l'année 2016, dimanche à Londres, lors de la remise des trophées de World Rugby, palmarès encore une fois largement dominé par les All Blacks cette saison.



Une constante black depuis 2012. Barrett, 25 ans et 47 sélections au compteur depuis 2012, succède à un l'ancien ouvreur des Blacks désormais retraité des terrains internationaux, Dan Carter, pour le titre prestigieux de joueur de l'année, qui n'échappe plus à la Nouvelle-Zélande depuis 2012. Carter l'a remporté deux fois (2012, 2015), tandis que le n°8 Kieran Read (2013) et le deuxième ligne Brodie Retallick (2014) ont été couronnés à une reprise.

Meilleur marqueur du Super Rugby. Barrett, qui a passé une partie de son enfance en Irlande, a remporté le Super Rugby cette saison avec les Hurricanes et a été élu homme du match de la finale. Le rapide ouvreur, aussi à l'aise à l'arrière, a aussi terminé meilleur marqueur de la compétition (223 points). Le successeur de Dan Carter chez les All Blacks a enfin été l'une des pièces maîtresses de l'historique équipe de Nouvelle-Zélande, vainqueur de 18 matches consécutifs jusqu'à sa défaite contre l'Irlande, le 6 novembre, à Chicago (40-29).

Et les Français ? Trois Français étaient nommés dans ce palmarès 2016. Virimi Vakatawa concourrait pour le titre de meilleur joueur de rugby à 7, Gaëlle Mignot pour celui de joueuse de l'année et Jérôme Garcia pour celui de meilleur arbitre. Mais tous sont finalement repartis bredouilles.

La liste des principaux prix remis dimanche par World Rugby :

  • Joueur de l'année : Beauden Barrett (Nouvelle-Zélande)

  • Joueuse de l'année : Sarah Hunter (Angleterre)

  • Équipe de l'année : Nouvelle-Zélande

  • Entraîneur de l'année : Steve Hansen (Nouvelle-Zélande)

  • Révélation de l'année : Maro Itoje (Angleterre)

  • Joueur à 7 de l'année : Seabelo Senatla (Afrique du Sud)

  • Joueuse à 7 de l'année : Charlotte Caslick (Australie)

  • Arbitre de l'année : Rasta Rasivhenge (Afrique du Sud)

  • Essai de l'année : Jamie Heaslip (Irlande) contre l'Italie lors du Tournoi des six nations