Rugby : décès du légendaire demi de mêlée sud-africain Joost van der Westhuizen

  • A
  • A
Rugby : décès du légendaire demi de mêlée sud-africain Joost van der Westhuizen
Joost van der Westhuizen souffrait de la maladie de Charcot depuis 2011.@ CHRISTOPHER LEE / GETTY IMAGES EUROPE / GETTY IMAGES/AFP
Partagez sur :

Le légendaire demi de mêlée sud-africain Joost van der Westhuizen est décédé lundi à 45 ans, des suites de la maladie de Charcot.

Le légendaire demi de mêlée sud-africain Joost van der Westhuizen, champion du monde en 1995, s'est éteint lundi à l'âge de 45 ans des suites de la maladie de Charcot, une affection neurodégénérative incurable dont il était atteint depuis 2011, a indiqué sa fondation. "C'est avec une grande tristesse que nous confirmons le décès de Joost. Il nous a quittés chez lui, entouré de ses proches", a publié sa fondation "J9", lundi sur sa page Facebook.

Hospitalisé samedi. Samedi, il avait été admis à l'hôpital dans un état critique, avec de grandes difficultés respiratoires. L'ancien numéro 9 des Bulls avait été diagnostiqué en 2011 de la maladie de Charcot, qui l'avait peu à peu empêché de marcher et de parler. Les médecins lui avaient alors donné de deux à cinq ans à vivre. Joost Van der Westhuizen a porté 89 fois le maillot des Springboks jusqu'à sa retraite en 2003. Considéré comme l'un des meilleurs demis de mêlée de tous les temps, il avait remporté la Coupe du monde en 1995, à domicile, face à la Nouvelle-Zélande de Jonah Lomu (15-12 a.p), trois ans avant la Currie Cup et le Tri-nations.

Une fondation pour sensibiliser à la maladie de Charcot. En 2015, il était apparu très fragile, cloué dans un fauteuil roulant pour l'anniversaire des vingt ans de cette victoire, au stade Ellis Park de Johannesburg. Grâce à sa fondation "J9", il a tenté de sensibiliser le grand public sur les maladies neurodégénératives en continuant de voyager aux Etats-Unis, en Angleterre pour participer notamment à des essais cliniques en vue de trouver un remède.