Roland-Garros : Nadal sans peine

  • A
  • A
Roland-Garros : Nadal sans peine
@ REUTERS
Partagez sur :

TENNIS - L'Espagnol s'est facilement imposé contre le prometteur Dominic Thiem.

Facile. Ce n'est pas vraiment une surprise mais c'est fait : Rafael Nadal a dominé l'Autrichien Dominic Thiem, jeudi au deuxième tour de Roland-Garros. L'Espagnol a tout simplement écrasé son adversaire 6-2, 6-2, 6-3.

Thiem, un joueur prometteur. L'Autrichien était particulièrement attendu : il s'est illustré pour avoir récemment sorti à Madrid le N.3 mondial Stanislas Wawrinka. Et reste le plus jeune joueur encore en lice à ce stade à Roland-Garros.

Signe des qualités de l'Autrichien, il était devenu à cette occasion le plus jeune joueur à battre un membre du Top 3 depuis la victoire de Juan Martin Del Potro sur Roger Federer à l'US Open 2009. Il a aussi montré du caractère, en refusant de se laisser démonter par la perte des deux premiers sets. Il a pris le service du Majorquin dans la troisième manche pour mener 3-1, mais n'a pu conserver cet avantage. 

Nadal tranquille pour la suite. L'Espagnol se retrouve maintenant dans une partie de tableau particulièrement dégagée. L'adversaire le mieux classé susceptible de lui être opposé avant les quarts est 58e mondial. En quarts, il devrait retrouver son compatriote David Ferrer (N.5), son adversaire en finale l'an dernier. Il affrontera au prochain tour l'Argentin Leonardo Mayer ou le Russe Teymuraz Gabashvili.

Depuis son premier titre en 2004, Nadal n'a concédé que 15 défaites sur terre battue. Trois d'entre elles ont eu lieu cette année, en quarts de finale à Monte-Carlo et Barcelone, et en finale à Rome.

sur-le-meme-sujet-sujet_scalewidth_460_scalewidth_460 (1)

JOUR J - Roland-Garros : le programme de jeudi

STYLE - Rafael Nadal ne manque pas de tenues à Roland-Garros

PROBA - Roland-Garros : prédire les résultats, c'est possible ?

INSOLITE - Benoît Paire, la pétanque pour tenir le coup