"Rafa VS Djoko" : Nadal défie Söderling

  • A
  • A
"Rafa VS Djoko" : Nadal défie Söderling
@ Montage REUTERS
Partagez sur :

EPISODE #8 - Les deux meilleurs joueurs du monde se sont reposés mardi.

L’ETAT DE FORME

Côté Djokovic. Après l’abandon de Fabio Fognini, Novak Djokovic a profité de son deuxième jour de RTT. Le Serbe a connu un lundi très tranquille. Après un petit tour de canot sur le lac du bois de Boulogne, "Djoko" a "tapé" un foot dans les prés des alentours. Une journée bien habituelle pour un challenger de Roland-Garros. Mardi, Djokovic a quand même repris l'entraînement. Un peu de physique surtout pour garder la forme et ne pas trop se croire en vacances.

Côté Nadal. "Rafa" a cherché, lui, à récupérer après sa qualification contre le Croate Ivan Ljubicic. Le Majorquin s’est un peu entraîné mais sans trop forcer non plus. Son oncle et entraineur lui a surtout fait travailler le placement sur le court. Toujours très exigeant, Toni Nadal n’a pas été très satisfait de sa position entre certain échanges. Des détails très importants en vue de sa confrontation contre Robin Söderling. Le Suédois fait peur à Nadal. Et pour cause, en 42 matches sur la terre parisienne, c’est le seul joueur à l’avoir battu.

LES DECLAS

Côté Nadal. Mardi, toutes les discussions étaient tournées sur les RTT de Novak Djokovic. Comment le Serbe va-t-il négocier ces quatre jours sans match ? Et s'il sortait du tournoi ? Pour Nadal, la question ne se pose pas. L'Espagnol est formel : "c'est bien pour lui, c'est bien pour se reposer". Et de conclure, indifférent : "en tout cas, ça ne me dérange pas".

Côté Djokovic. Si le Serbe n'a pas encore commenté son repos forcé, son entourage s'en est chargé pour lui. Pour son coach Marian Vajda, "c'est plutôt une bonne nouvelle". Et de nuancer : "c'est pas facile non plus. OK c'est bien pour le corps, c'est bien pour se relaxer. Mais il faut rester concentré". La concentration sera bien évidemment la clé de son prochain match. Cédric Pioline en sait quelque chose. L'ancien joueur, lui, n'est pas très confiant pour le numéro deux mondial. Dans les colonnes de L'Equipe, Pioline a déclaré que "même si le mec est top de chez top, il va perdre le rythme". A chacun son avis. Pendant ce temps-là, Djokovic engrange des points ATP sans jouer. Et ça, c'est déjà pas mal.