"Rafa VS Djoko" : le Serbe frappe en premier

  • A
  • A
"Rafa VS Djoko" : le Serbe frappe en premier
@ MAXPPP
Partagez sur :

EPISODE #1 - Djokovic a remporté facilement son premier match. Nadal joue mardi.

Nadal-Djokovic, c’est la finale annoncée. L’Espagnol et le Serbe vont mener un duel à distance pendant la quinzaine. Europe1.fr vous dit tout au jour le jour sur leur état de forme, leurs matches et leurs sensations.

LE MATCH DU JOUR

Djokovic. Le Serbe ne fait pas partie des joueurs qui doutent lors de leur entrée dans un tournoi du Grand Chelem. Le numéro deux mondial a sorti le Néerlandais Thiemo De Bakker sans aucun souci. Trois sets (6-2, 6-1, 6-3) pour une qualification facile pour le deuxième tour. Avec ce nouveau succès, Novak Djokovic a aligné sa 38e victoire consécutive. Il peut désormais envisager le record absolu détenu par John McEnroe (42).

ETAT DE FORME

Nadal. Le N.1 mondial Rafael Nadal n’a pas encore joué mais il continue sa préparation. Dimanche, il a frappé quelques balles sur un court annexe avec l'Argentin Juan Monaco. Rebelote lundi mais cette fois avec son oncle et entraîneur, Toni Nadal. Le Majorquin se prépare tranquillement à affronter l’Américain John Isner. Un match qui pourrait être compliqué pour l’Espagnol qui devra faire face à l’avalanche d’aces de son adversaire.

Djokovic. Le Serbe s’est baladé pour son premier match sur la terre parisienne. Il n’a pas traîné sur le court. Seulement 1h32, un début idéal pour le challenger numéro un. Il est apparu très décontracté tout au long de la partie. Une petite tape amicale à un spectateur dans les loges, des échanges agréables avec les ramasseurs de balle et un large sourire après sa victoire. Bref, un "Djoko" en pleine forme.

LES DECLAS

Djokovic. Après un premier match tranquille, le Serbe a tenu un discours de vainqueur, tout en sobriété. Première étape, féliciter son adversaire : "j'étais très prudent, parce que Thiemo De Bakker a de la qualité, un bon service et il joue bien sur terre battue". Deuxième étape, un rapide retour sur son match et sur ses propres qualités : "j'ai été très agressif, j'ai saisi chaque opportunité pour avancer dans le court ". Troisième et dernière étape, remettre la pression sur son premier rival : "il a gagné tous les matches sauf un sur ces courts, ici. Il est toujours numéro un. Donc, je pense qu'il est sans doute favori".