"Rafa VS Djoko" : la balade écourtée de "Nole"

  • A
  • A
"Rafa VS Djoko" : la balade écourtée de "Nole"
@ REUTERS
Partagez sur :

EPISODE #3 - Djokovic a passé moins d'une heure et demie sur le court pour se qualifier.

Nadal-Djokovic, c’est la finale annoncée de ce Roland-Garros 2011. Pendant toute la quinzaine, Europe1.fr vous propose de suivre au jour le jour leurs performances, leur état de forme, leurs sensations et leurs déclarations. Voici l'épisode 3 : la balade écourtée de "Nole".

LE MATCH DU JOUR

Côté Djokovic. Sur la lancée de son premier tour tendance bulldozer face à Thiemo de Bakker, Novak Djokovic se dirigeait de nouveau vers une victoire tranquille en moins de deux heures face à Victor Hanescu, mercredi, sur le court Philippe-Chatrier (6-4 en 37' puis 6-1 en 25'). La cuisse gauche du Roumain en a décidé autrement. Et c'est finalement au bout d'1h29' de jeu que le Serbe a décroché son billet pour le troisième tour, alors qu'il était mené 3-2 dans le troisième set. En deux matches, "Nole" a donc joué 3h01', soit une heure de moins que son rival Rafael Nadal, qui, lui, n'a disputé qu'un seul match (face à John Isner).

L'ETAT DE FORME

Côté Djokovic. Programmé sur le central en troisième match, Novak Djokovic a eu l'honneur du court principal, mercredi, à Roland-Garros. Ensemble noir, short et polo, le Serbe a paru toujours aussi serein, déroulant un tennis solide et précis. Il n'a concédé aucune balle de break et signé deux fois plus de coups gagnants que de fautes directes (27 contre 13). Avant la rencontre, les caméras de France Télévisions ont montré le n°2 mondial en train de s'amuser avec son clan dans les vestiaires. Ce gars-là semble imperturbable. Et donc inarrêtable.

LES DECLAS

Côté Djokovic. "Ça va être un grand match, une bataille." La rencontre la plus attendue de la première semaine aura bien lieu, entre Djokovic d'un côté, et Juan Martin del Potro de l'autre. L'Argentin, tête de série n°25, est de retour de blessure. Après avoir battu Ivo Karlovic au premier tour, il s'est débarrassé du Slovène Blaz Kavcic en trois sets mercredi. Le vainqueur de l'US Open 2008 semble retrouver la forme. "Il a été sur la touche à cause de sa blessure. Mais il revient bien. Ce sera un grand défi pour tous les deux", a annoncé le Serbe. Un grand défi pour tous les deux et certainement un grand moment pour tous.

Côte Nadal. "Rafa commence souvent difficilement ses tournois ici, on se connaît depuis l'âge de douze ans, on est tous deux nés en 1986, c'est le meilleur joueur du monde, je n'aurai rien à perdre." Cette confession est signée Pablo Andujar, futur adversaire de Rafael Nadal au troisième tour, jeudi. Pablo Andujar, vous le connaissez peut-être pas. Ce terrien pur jus vient de remporter le tournoi de Casablanca en dominant plusieurs bons spécialistes de la surface (Serra, Chardy, Riba, Montanes, Starace). Sans paraître insurmontable, cet obstacle sur la route de Nadal permettra de savoir comment le n°1 mondial a géré le jour d'après, c'est-à-dire cette journée de mercredi où il a dû se remettre de son match marathon face à John Isner.