Gasquet, bien dans ses baskets

  • A
  • A
Gasquet, bien dans ses baskets
@ MAXPPP
Partagez sur :

ROLAND-GARROS - Le Français a retrouvé son jeu et s’est qualifié pour le troisième tour.

Des revers explosifs, des coups droits lâchés et des très bons services. Mercredi sur le court n°1 de Roland-Garros, on a retrouvé le Richard Gasquet de 2007 où il était classé au 7e rang mondial. Le Français a réussi à faire abstraction d'un début de match difficile pour battre l'Espagnol Marcel Granollers en quatre manches (4-6, 6-3, 6-2, 6-4). Cette année, c’est bien lui la meilleure chance française aux Internationaux de France.

Le trou d’air est passé

Il y a quelques mois, il aurait très bien pu perdre ce match. Gasquet a débuté timidement la partie, évoluant trop loin de sa ligne de fond de court. Mais signe indéniable de confiance, il a vite relevé la tête. Il a commencé à lâcher ses coups et parsemé son jeu de quelques montées opportunes. Contre un Marcel Granollers très accrocheur, pur produit de l’école espagnole sur terre battue, Richard Gasquet a réalisé un match très solide. Une performance qui lui offre un troisième tour où il rencontrera le Brésilien Thomaz Belluci.

Jeune retraité des courts devenu entraîneur à temps partiel de Richard Gasquet, Sébastien Grosjean estime que son protégé est en train d'atteindre la maturité après deux années difficiles. "Je le trouve très et je ne parle pas que de tennis. Il est bien sur tout", a-t-il expliqué mercredi juste la rencontre. Et de poursuivre : "avec ce qu'il a traversé (un contrôle positif à la cocaïne en 2009 - nldr), il a gagné en maturité. Cette histoire est maintenant derrière lui".

Sébastien Grosjean rappelle que Richard Gasquet faisait déjà la "Une" d'un magazine spécialisé alors qu'il n'avait que six ans et qu'il a dû ensuite supporter la comparaison permanente avec Rafael Nadal. En juniors, le Français était effectivement le numéro un mondial devant l'Espagnol mais "Rafa" a mieux géré le passage chez les seniors pour devenir le meilleur joueur de la planète.

Un tableau difficile

Pendant sa mauvaise période, son mental a très souvent été pointé du doigt. Mais le Biterrois a changé depuis quelques temps. Une impression confirmée par Sébastien Grosjean : "ces derniers mois, il a repris confiance en son tennis. Il a retrouvé des coups qu'il avait oubliés, comme son coup droit, mais surtout, il se sent bien dans sa vie de tous les jours".

Bien dans ses baskets Richard ? Un gros "oui" et un gros sourire en conférence de presse juste après sa victoire sur Granollers : "j'ai maîtrisé mon service et bien fini le match, qui n'était pas facile. C'est fabuleux de jouer dans cette ambiance. Je suis vraiment content de pouvoir faire un autre match".

Au prochain tour, il aura besoin de l’appui du public pour venir à bout de Thomaz Belluci, très "gros client" sur terre battue. Et s’il venait à battre le Brésilien, Gasquet pourrait croiser la route de Novak Djokovic au stade des huitièmes de finale. Après avoir battu Roger Federer au Masters 1000 de Rome, le numéro deux français aura une occasion en or de montrer qu’il est bel et bien revenu à son meilleur niveau. Vivement les huitièmes.