"El Torino Chela, marque déposée"

  • A
  • A
"El Torino Chela, marque déposée"
@ Montage REUTERS/MAXPPP
Partagez sur :

TOP TWEETS - Retrouvez la sélection des meilleurs tweets de la journée de mercredi.

Tweet de Gisela Dulko (930x620)

© Twitter

Gisela Dulko. ""El Torino Chela" est maintenant une marque déposée." Chela l'avait expliqué lundi en conférence de presse après sa victoire face à Alejandro Falla. Il a pris le surnom d'"El Torino", du nom d'une voiture venue en Argentine par Renault, après une réflexion du capitaine de l'équipe argentine de Coupe Davis. "C’est très difficile de lutter contre une Torino car une Torino, c’est increvable", avait dit Pico Vazquez à son encontre. Et ce surnom a tellement gagné en popularité pendant ce Roland-Garros que la chaîne ESPN a organisé mercredi l'arrivée de Chela sur le site de Roland-Garros dans une Torino, la seule en circulation en Europe ! Ce qui a bien évidemment ravi "El Torino" !

Juan Ignacio Chela arrive en Torino à Roland-Garros :

Tweet de Vassalo Arguello du 01.06

© Twitter

Martin Vassalo Arguello. "Juan Ignacio reste concentré, solide et avec de bonnes chances de l'emporter. La force de Juan Ignacio, c'est qu'il est capable de jouer pendant 10 heures au même niveau. Andy Murray joue mal, puis bien, puis mal, puis bien." Chez les Argentins, la notion de corps existe bel et bien. Et le quart de finale de Juan Ignacio Chela face à Andy Murray, mercredi, semblait être celui de tout le tennis argentin. Gisela Dulko donc, mais aussi Martin Vassalo Arguello, ancien membre du Top 50, a utilisé Twitter pour soutenir son compatriote. L'actuel 447e mondial avait raison sur un point : Chela est un monstre physique, ce qui lui a permis de résister dans les deux premiers sets, concédés certes, mais après 2h20 de combat. Mais là où Arguello s'est trompé, c'est que Chela n'a pas tenu 10 heures. Mais 2h53.

Tweet de Janko Tipsarevic du 01.06

© Twitter

Janko Tipsarevic. "Allez le Heat !" Avant d'être la patrie du tennis et de Novak Djokovic, la Serbie est avant tout un pays de basket. Janko Tipsarevic, membre de l'équipe de Coupe Davis vainqueur de la France l'an dernier, confirme cet adage. En plein Roland-Garros, le 23e joueur mondial, semble davantage s'intéresser au début des finales NBA, dont le match n°1 a eu lieu dans la nuit de mardi à mercredi. Et le 32e joueur mondial, exécuté par Roger Federer en huiitièmes de finale (6-1, 6-4, 6-3), semble avoir choisi son camp : celui du Heat de Miami et des "Tres amigos" : Dwyane Wade, LeBron James et Chris Bosh, vainqueurs de Dallas lors du match 1, mardi.

Tweet de Tursunov du 01.06

© Twitter

Dmitry Tursunov. "C'est une secte !" Le joueur russe commente ainsi une bien étrange photo mise en ligne @bgtennisnation, le compte Twitter de Brad Gilbert. On y voit seize ramasseurs de balle officiant à Roland-Garros, allongés à l'abri d'un court (mais pas des smartphones) et formant un cercle. Une façon de faire corps ? Le meilleur moyen de rationaliser l'espace, qui manque un peu dans les allées ? Ou un drôle de jeu entre midi et deux ? Désolé, mais on n'a pas la réponse.

Tweet de Karlovic du 01.06

© Twitter

Ivo Karlovic. "(...) Le même avion, le même sac, la même nourriture, le même siège. Je suppose que je suis sur le même rythme." Eliminé dès le premier tour par Juan Martin del Potro porte d'Auteuil, Ivo Karlovic a repris sa vie de joueur de tennis (presque) ordinaire, avec l'enchaînement quasi robotique des entraînements et des déplacements. Les tweets du grand serveur croate risquent de dégoûter n'importe qui du monde du tennis professionnel. Tout n'est ici que répétition et ennui. Pour un peu, on se croirait dans un film de Sofia Coppola. Le ton corrosif en plus.