Dix choses à savoir avant Nadal-Federer

  • A
  • A
Dix choses à savoir avant Nadal-Federer
@ REUTERS
Partagez sur :

ROLAND-GARROS - Dimanche, à 15h00, Nadal et Federer s'affrontent en finale. Présentation.

Nadal avec Federer en 2006 (930x620)

© REUTERS

Les deux joueurs s'affrontent pour la 25e fois. Pour le moment, Nadal mène largement dans leurs confrontations : 16-8. Il a remporté le dernier match les ayant opposé, au Masters 1000 de Madrid, le mois dernier (5-7, 6-1, 6-3). Les deux joueurs ne se sont plus rencontrés en Grand Chelem depuis la finale de l'Open d'Australie 2009, remportée par Nadal en cinq sets. En Grand Chelem, Nadal mène 6-2 dans les confrontations. La dernière victoire de Federer face à Nadal remonte à décembre dernier, en finale du Masters. A lire : Comme on se retrouve

Federer n'a jamais battu Nadal à Roland-Garros. En quatre confrontations, le Suisse n'a jamais battu Nadal porte d'Auteuil. Les trois premières fois, il s'est incliné en quatre manches : en demi-finales en 2005 (6-3, 4-6, 6-4, 6-3) en finale en 2006 (1-6, 6-1, 6-4, 7-6[4], photo ci-dessus) et en 2007 (6-3, 4-6, 6-3, 6-4). Les deux joueurs se sont affrontés pour la dernière fois à Roland, en 2008, en finale. Nadal avait survolé les débats (6-1, 6-3, 6-0, photo ci-dessous).

Nadal avec Borg en 2008 (930x620)

© REUTERS

Il y aura un nouveau record. Quel que soit le nom du gagnant, un nouveau record sera établi ou égalé. Si Federer l'emporte, il portera à 17 son nombre de titres du grand Chelem. Si c'est Nadal qui gagne, il rejoindra Björn Borg (ici en photo) dans la légende avec six titres sur la terre battue parisienne.

Djokovic sera n°1 mondial si Nadal perd. Novak Djokovic n'a pas encore perdu toute chance de devenir n°1 mondial. Si Federer parvient à battre Nadal, dimanche, en finale, le Serbe sera n°1 mondial lundi.

Nadal a passé quatre heures de plus sur les courts. Même si sa demi-finale, face à Novak Djokovic, a dépassé les 3h30 de jeu (3h39), Federer est celui des deux joueurs qui a passé le moins de temps sur les courts. Et assez nettement. Puisque si le n°3 mondial présente un total de 12h52 de jeu, Nadal, lui, a passé 17h17 sur la terre battue parisienne. L'Espagnol a également perdu un set de plus que son adversaire (2, contre Isner au premier tour, pour 1 face à Djokovic pour Federer).

Roger Federer, vainqueur de Djokovic (930x620)

© REUTERS

Federer ne "bronzait pas à la plage". Vendredi, le Suisse était aussi en forme en conférence de presse que sur le court. Et aux journalistes qui pensaient voir une finale Nadal-Djokovic dimanche - il faut l'avouer, nous en faisions partie -, Federer a lancé cette petit pique. "Je n'ai quand même pas disparu depuis 2008, j'ai quand même joué quelques bons matches et fait quelques sacrifices aussi, je ne bronzais pas à la plage." Le Suisse n'a jamais semblé autant animé par l'envie de gagner...

Agassi et Courier votent Nadal. Ces deux-là connaissent la saveur des finales à Roland-Garros. Il y a 20 ans, Jim Courier et Andre Agassi s'affrontaient en finale porte d'Auteuil. L'homme à la casquette s'était alors imposé contre le joueur au bandana (3-6, 6-4, 2-6, 6-1, 6-4). Pour cette finale 2011, les deux Américains sont sur la même longueur d'onde : ils font de Nadal leur favori. "Parce qu'il est plus à l'aise dans ses confrontations directes avec Federer", souligne Agassi. "C'est un duel et à ce jeu-là, "Rafa" est le favori c'est sûr. C'est sa surface favorite", explique de son côté Courier.

Le central va soutenir Federer. Applaudi contre Monfils, acclamé contre Djokovic, Roger Federer devrait bénéficier, une nouvelle fois, du soutien du court Philippe-Chatrier face à Rafael Nadal. Très apprécié dans l'Hexagone, le francophone Federer partira avec les faveurs du public face à un Nadal qui, malgré ses cinq titres porte d'Auteuil, n'a jamais été le "chouchou" du public comme avait pu l'être avant lui d'autres multiples vainqueurs, comme Gustavo Kuerten par exemple.

La météo va jouer un rôle. Après quatorze jours de beau temps, voire de chaleur, la dernière journée pourrait être perturbée par la météo. Des orages sont annoncés sur la région parisienne et la pluie devrait jouer les trouble-fête. Le temps lourd pourrait avantager Federer mais ce sont surtout les circonstances du match qui détermineront à qui profitent les éventuelles interruptions, les premières de la quinzaine...

Les deux joueurs s'apprécient. Entre Nadal et Federer, il y a rivalité mais pas animosité. Ainsi, à l'évocation du nom de leur adversaire, les deux joueurs ont fait assaut d'amabiilité. "J'ai hâte de jouer contre "Rafa", qui est mon véritable rival depuis toutes ces années", a souligné Federer. "Je suis toujours content de le rencontrer", a reconnu Nadal. Bref, les deux ont envie de s'amuser. Et nous, simplement de déguster...