"A ma ville préférée, Belgrade"

  • A
  • A
"A ma ville préférée, Belgrade"
@ Montage REUTERS/MAXPPP
Partagez sur :

TOP TWEETS - Retrouvez la sélection des meilleurs tweets de la journée de jeudi.

Tweet de Djokovic du 02.06

© Twitter

Novak Djokovic. "A mon lieu de naissance et à ma ville préférée, Belgrade, je souhaite une bonne fête de l'Ascension. Que Dieu vous bénisse !" Dès qu'il le peut, Novak Djokovic salue son pays, la Serbie, et sa ville, Belgrade. Et ce jeudi 1er juin n'était pas seulement son quatrième jour de repos consécutif dans ce Roland-Garros, c'était également le jeudi de l'Ascension, qui a une connotation toute particulière en Serbie. En effet, le Spasvodan, ou Jour du Salut, est la fête patronale de la ville de Belgrade depuis près de six siècles, comme l'explique Radio Srbija. Pourquoi l'Ascension ? "De manière symbolique, cette fête, lorsque Jésus Christ avait fait son ascension de la terre aux cieux, souligne l’ascension permanente de la ville de Belgrade, qui a été démolie à plusieurs reprises dans son histoire, pour se relever de ses cendres." L'ascension de Djokovic, elle, l'a amené jusqu'en demi-finales de Roland-Garros, fort de 41 victoires d'affilée depuis le début de l'année. Va-t-elle se poursuivre vers la place de n°1 mondial ? Réponse vendredi, sur le central, face à Roger Federer.

Tweet de Görges du 02.06

© Twitter

Julia Görges. "Félicitations à Na Li pour avoir réussi à atteindre une autre finale de Grand Chelem... Bien joué !" L'Allemande Julia Görges a-t-elle eu du mal à digérer son élimination au troisième tour par Marion Bartoli pour se féliciter de la qualification de la Chinoise Na Li pour la finale de Roland-Garros ? Sans doute pas. C'est davantage une joie sincère pour Na Li qui s'exprime. En effet, la Chinoise, l'une des pionnières du circuit (29 ans) fait l'unanimité sur le circuit féminin par sa gentillesse et son sourire. Tatiana Golovin, qui l'a côtoyée elle aussi quand elle était encore joueuse et pas encore consultante pour France Télévisions, l'a confirmé : Na Li n'a que des amies.

Tweet de Wozniacki du 02.06

© Twitter

Caroline Wozniacki. "Hé ma belle, pas de chance à Paris. Tu t'arrêtes à Monte-Carlo ?" La n°1 mondiale, Caroline Wozniacki, n'est pas concernée par la finale de samedi et se refait une santé chez elle, à Monaco, avant le début de la saison sur gazon. Alors, la Danoise cherche surtout à prendre des nouvelles des copines qui ont été éliminées un peu plus tard dans le tournoi, comme Victoria Azarenka, aka @vika7, éliminée en quarts de finale par la future finaliste, Na Li. "Comment vas-tu ma chérie ? Tu me manques", écrit-elle ensuite en s'adressant à la Roumaine Sorana Cirstea. "Caro" a visiblement envie de parler...

Tweet d'Andrea Petkovic du 02.06

© Twitter

Andrea Petkovic. "Mais en fin de parcours, je suis tombée sur l'une des plus belles villes du monde : Paris !" A l'instar d'Andy Murray, dont la blague sur le métro parisien a fait parler, la pétulante joueuse Allemande Andrea Petkovic s'est elle aussi prise au jeu de la photo décalée dans le métro parisien. Elle écrit d'abord : "j'ai essayé de quitter Paris hier (mercredi)... mauvaise sortie ?" avec, à l'appui, une photo du métro "Rome". Puis elle a publié cette photo prise depuis la Butte Montmartre, où elle déclare sa flamme pour la capitale. Qui a dit que le circuit féminin manquait de personnalités ?

Tweet d'Ivo Karlovic du 02.06

© Twitter

Ivo Karlovic. "Le room service ou seul au restaurant. Quel choix craint le moins ?" Les aventures d'Ivo Karlovic tennisman, suite. Adepte des réflexions philosophiques et des choix cornéliens, le joueur croate s'interroge aujourd'hui sur le meilleur choix à faire entre le room service et le restaurant. Evidemment, les réponses sont à l'avenant. @SteveBuford : "le restaurant, il y a plus de chances que tu rencontres quelqu'un. A moins que tu ne veuilles manger nu." @ebailey126 : "J'aime le room service ! J'aimerais être là pour partager ce repas avec toi." Finalement, le Croate a choisi le room service. Pour quelle raison ? "Musique, télé et possibilité de manger avec ses doigts en boxer".