Roland-Garros : que font les joueurs quand il pleut ?

  • A
  • A
Roland-Garros : que font les joueurs quand il pleut ?
Djokovic et son parapluie fétiche@ ERIC FEFERBERG / AFP
Partagez sur :

ENNUI - Avec la pluie qui touche actuellement Roland-Garros, chaque joueur a son truc à lui pour passer le temps en attendant de retourner sur les courts.

A Roland-Garros cette année, les stars ne sont pas les joueurs, mais plutôt les parapluies et les grandes bâches oranges qui recouvrent les courts pendant les averses. La pluie n'en finit plus de repousser les matches, voire même de priver le public de tennis pendant une journée entière. Mais les premiers touchés restent bien les joueurs, qui doivent s'adapter minute par minute à l'évolution des conditions climatiques. Pour rester serein malgré une attente parfois interminable, chaque joueur a son truc à lui pour passer le temps.

  • La solution classique : sortir l'imperméable et attendre

C'est agaçant, cette pluie, mais on n'y peut rien. Pas de toit sur Roland-Garros, alors il n'y a pas d'autre choix que de patienter. Et avec cette pluie, mieux vaut sortir les imperméables. La Suissesse Timea Basczinsky l'a bien compris, et elle le prend avec le sourire.

Roland Garros right now ... #findingsolutions #patience #rainjacket

Une photo publiée par Timea Bacsinszky (@timea.official) le



Quand son match est prévu à la fin d'une journée pluvieuse, l'attente est souvent très, très longue. Et dans ce cas, on peut très vite tomber dans le fanatisme des applications météo. Et parfois, celles-ci n'ont rien de très rassurant. La Bulgare Tsvetana Pironkova peut en témoigner.

  • La solution artistique : profiter de la pluie pour faire des photos... humides

Paris sous un ciel gris, c'est tout un charme. Le Belge David Goffin a voulu immortaliser son passage au pied de la Tour Eiffel par une photographie d'artiste. Et c'est plutôt réussi. 

Rainy day in #Paris... Hope to be back on court tomorrow ! #RG16

Une photo publiée par David Goffin (@david__goffin) le

  • La solution confort : rester à l'hôtel

Celle-ci est signée Serena Williams. La numéro 1 mondiale loge dans un hôtel cinq étoiles près des Champs-Elysées, et elle a l'air de s'y plaire. "La pluie ne peut pas ruiner ma journée quand je rentre à l'hôtel", écrit l'Américaine.

  • La solution humour : faire des blagues

Tomas Berdych n'en peut plus de cette pluie. Mais le Tchèque préfère prendre la situation à la rigolade. Lui aussi, il veut un toit à Roland-Garros, alors il s'occupe d'en trouver là où il y en a : à Melbourne, par exemple. "Salut l'Open d'Australie, pouvez-vous nous envoyer un toit ici à Paris ? Vous en avez trois chez vous...", ricane-t-il sur Twitter. Pas bête.



Niveau blagues, Novak Djokovic n'est pas mal non plus. Le numéro un mondial a utilisé la météo pour faire le show lors de son match contre Roberto Bautista-Agut. Après une interruption, le Serbe est tout simplement revenu sur le court armé d'un parapluie ! De quoi détendre l'atmosphère de ces journées maussades. Le public et les organisateurs en ont bien besoin.