Roland-Garros : Nadal renverse Schwartzman et file en demi-finales

  • A
  • A
Roland-Garros : Nadal renverse Schwartzman et file en demi-finales
Rafael Nadal a impressionné, jeudi lors de la fin de son quart de finale. @ Eric FEFERBERG / AFP
Partagez sur :

Le tenant du titre, mené un set à zéro mercredi, a totalement inversé la tendance jeudi pour battre Diego Schwartzman en quatre manches (4-6, 6-3, 6-2, 6-2).

ROLAND-GARROS

La nuit a porté conseil à Rafael Nadal. Le n°1 mondial, mené un set à zéro avant l'interruption de la rencontre par la pluie mercredi, a renversé Diego Schwartzman (12eme) en quatre manches (4-6, 6-3, 6-2, 6-2), jeudi pour la fin de leur quart de finale à Roland-Garros. L'Espagnol, bien plus agressif que la veille, n'a laissé aucune chance au petit Argentin et rejoind une onzième fois les demi-finales du tournoi parisien. Nadal affrontera Marin Cilic ou Juan Martin Del Potro pour une place en finale, dès vendredi.

Un jeudi à sens unique. Le décuple vainqueur de Roland-Garros, malmené mercredi par Schwartzman, est revenu transformé sur le court Central, baigné de soleil et presque plein pour l'occasion. Oublié, le premier set perdu et le break concédé en début de seconde manche. Nadal, qui avait déjà profité de la première interruption mercredi pour refaire son retard, a étouffé l'Argentin d'entrée, jeudi. "Rafa" a immédiatement remporté les deux premiers points pour égaliser à un set partout (6-3) puis a, dans la foulée, breaké dès le début du  troisième.

Débordé par la puissance retrouvée de l'Espagnol, Schwartzman n'a pas abdiqué pour autant. Le petit Argentin d'1 mètre 70 s'est même procuré quatre balles de break alors qu'il était mené 5-2 dans la troisième manche. Que Nadal a toutes effacées avec maestria (défense monumentale, amortis délicieux…) pour finalement virer en tête deux sets à un (6-2).

Un set perdu par Nadal, une première depuis 2015. Schwartzman, impuissant et forcé à commettre de nombreuses fautes directes, ne pouvait que constater les dégâts. Le quatrième set (6-2) n'était qu'une formalité pour Nadal, malgré les bruyants "Diego, Diego" du court Central et la résistance dans le dernier jeu, pour l'honneur, de son adversaire.

L'impétueux Schwartzman, ovationné par le public à la fin de la partie, avait osé lui prendre un set, une première pour le Majorquin à Roland-Garros depuis 2015 et sa défaite en quarts de finale contre Djokovic ? "Rafa", aussi impressionnant jeudi qu'il avait été malmené mercredi, l'a brutalement ramené sur terre. "Sa" terre.

 Europe 1 est la radio officielle de Roland-Garros ! Découvrez le programme de nos émissions depuis la Porte d'Auteuil