Roland-Garros : Monfils échoue en huitièmes de finale face à Wawrinka

  • A
  • A
Roland-Garros : Monfils échoue en huitièmes de finale face à Wawrinka
Gaël Monfils s'arrête en huitièmes de finale.@ CHRISTOPHE SIMON / AFP
Partagez sur :

Après avoir accroché le vainqueur de Roland-Garros en 2015 pendant deux sets, Gaël Monfils a finalement craqué. Il n'y a plus de Français dans le tableau masculin.

ROLAND-GARROS

Stan Wawrinka a éliminé lundi Gaël Monfils, dernier Français en lice, en huitièmes de finale à Roland-Garros. Accroché pendant deux sets par la défense de La Monf', le Suisse a finalement pris l'ascendant pour s'imposer (7-5, 7-6[7], 6-2). Wawrinka affrontera le Croate Marin Cilic au prochain tour.

Duel de cogneurs. Comme attendu, les deux hommes se sont livrés à un duel de fond de court. À la puissance de Wawrinka, notamment en revers où le n°3 mondial a trouvé des angles incroyables, Monfils a opposé sa défense tout en glissades plus ou moins maîtrisées. Mais bien défendre n’assure pas la victoire. Parfois trop passif, le Français pourra regretter les multiples balles de break gâchées.

Deux premiers sets accrochés. Le premier set a démarré tambour battant, Gaël Monfils mettant d’emblée la pression sur le service de son adversaire. Après s’être procuré sept balles de break sur les deux premiers jeux de service de Wawrinka, le Français a fini par trouver la faille sur sa huitième opportunité (3-2). Mais La Monf’ s’est ensuite déconcentré, cédant à deux reprises son service. Comme un symbole, il a offert le premier set au Suisse sur une vilaine double faute (7-5).

Le début du second set a commencé de manière toujours aussi décousue : break d’entrée de Monfils puis débreak dans la foulée. Wawrinka a ensuite pris le jeu à son compte, profitant notamment des trop nombreuses fautes directes de son adversaire. Visiblement frustré, Monfils est parvenu malgré tout à tenir la cadence et les deux hommes se sont rendus coup pour coup jusqu’au jeu décisif. Toujours sur la corde raide, forcé de défendre face aux assauts de Wawrinka, Monfils résistait encore, effaçant quatre balles de set. Mais sur un énième coup de boutoir, le Suisse poussa Monfils à la faute pour empocher la deuxième manche (7-6[7]).

Et Monfils a craqué. Passé proche de l’égalisation à une manche partout, Monfils a craqué dans le troisième set. Après avoir remporté le premier jeu, le Français, coupable de trop nombreuses fautes directes, notamment en coup droit, a laissé le Suisse le breaker deux fois de suite. Incapable de serrer le jeu sur les points cruciaux et pas franchement aidé par le public un peu amorphe du Philippe-Chartrier, Monfils a rapidement semblé dépassé dans ce troisième set. Alors que les deux premières manches avaient duré une heure chacune, Wawrinka a expédié la troisième en 28 minutes.

C'est la première fois depuis 2010 qu'aucun Français n'est présent en quart de finale à Roland-Garros. Les chances tricolores reposent désormais sur les épaules de Kristina Mladenovic, déjà qualifiée pour les quarts, et de la gagnante du duel entre Caroline Garcia et Alizé Cornet.