Roland-Garros : le TGI suspend les travaux de la FFT sur les Serres d'Auteuil

  • A
  • A
Roland-Garros : le TGI suspend les travaux de la FFT sur les Serres d'Auteuil
Le stade de Roland-Garros ne sera finalement pas agrandi de si tôt. Le tribunal de grande instance de Paris a en effet ordonné jeudi la suspension des travaux. @ JACQUES DEMARTHON / AFP
Partagez sur :

Le stade de Roland-Garros ne sera finalement pas agrandi de si tôt. Le tribunal de grande instance de Paris a en effet ordonné jeudi la suspension des travaux. 

Le tribunal de grande instance (TGI) de Paris a ordonné jeudi en référé la suspension des travaux engagés par la Fédération française de tennis (FFT) pour l'extension du stade de Roland-Garros sur le site des Serres d'Auteuil.

Le TGI, à la demande des héritiers de l'architecte des serres, Jean-Camille Formigé, a décidé "d'ordonner la suspension des travaux engagés ou à engager" par la FFT. Cette dernière a, de son côté, confirmé à l'AFP avoir été notifiée de cette décision, qui intervient trois jours à peine après celle du Conseil d'État qui, dans le cadre d'une procédure distincte, avait donné son feu vert aux travaux.

La démolition avait déjà commencé. Le Conseil d'État avait en effet cassé un jugement en référé du tribunal administratif qui avait, le 24 mars dernier, suspendu le permis de construire accordé par la mairie de Paris pour l'extension du stade vers les Serres d'Auteuil. Dès la décision du Conseil d'État connue, la FFT avait commencé des travaux de démolition et des abattages d'arbres sur ce site classé, qui fait depuis des années l'objet d'une bataille juridique entre les défenseurs du patrimoine d'une part, la fédération sportive et la mairie de Paris d'autre part.

Il faudra attendre la fin de l'année. Deux décisions de justice sont néanmoins attendues sur le fond, espérées avant la fin 2016 : le tribunal administratif doit se prononcer sur les permis de construire, et le TGI de Paris sur le recours des descendants de Jean-Camille Formigé, concepteur des Serres d'Auteuil, opposés à la transformation des œuvres de leur aïeul. La FFT projette de construire un court sur le périmètre du site classé des Serres d'Auteuil.