Roland-Garros : le sacre rêvé de Simona Halep

  • A
  • A
Roland-Garros : le sacre rêvé de Simona Halep
L'immense joie de Simona Halep juste après son sacre. @ CHRISTOPHE SIMON / AFP
Partagez sur :

La n°1 mondiale a remporté son premier titre du Grand Chelem grâce à sa victoire en trois sets (3-6, 6-4, 6-1) contre l'Américaine Sloane Stephens, à l'issue d'une superbe finale.

ROLAND-GARROS

Simona Halep tient la victoire de ses rêves ! Après trois échecs en finale de Grand Chelem, dont deux à Paris (en 2014 et en 2017), la n°1 mondiale a enfin remporté son premier Majeur, samedi à Roland-Garros.

Longtemps malmenée, la Roumaine a fini par renverser la surprenante Américaine Sloane Stephens (10eme) en trois sets (3-6, 6-4, 6-1) et un peu plus de deux heures de jeu, à l'issue d'une superbe finale. Si longtemps frustrée, Simona Halep pouvait savourer sa victoire et embrasser le trophée Suzanne-Lenglen, sous les acclamations d'un court Central parsemé de dizaines de drapeaux roumains.

Malmenée par Stephens pendant plus d'un set. Avant de lever les bras au ciel, Halep est pourtant passée tout près d'une nouvelle défaite en finale d'un Grand Chelem. La Roumaine, dominatrice et offensive, s'est en effet heurtée à un mur nommé Sloane Stephens dans le premier set. L'Américaine, extrêmement solide en fond de court, a systématiquement repoussé les assauts d'Halep.

Et sur sa première balle de break, la vainqueur du dernier US Open a pris le service de son adversaire. Stephens, sûre d'elle sur sa mise en jeu, a alors poussé Halep à commettre de nombreuses fautes directes pour empocher la première manche (6-4). Sur sa lancée, l'Américaine a même réussi le break dès le début du deuxième set. Mais Halep, au bord du gouffre, n'avait pas envie de perdre une quatrième finale de Grand Chelem de suite.

Une réaction de championne. La n°1 mondiale, poussée par un court Central presque entièrement acquis à sa cause, n'a alors pas lâché. Elle est parvenue à débreaker, puis à prendre un break d'avance. Ça y est, Halep était lancée, pensait-on. Mais comme rien n'est simple pour elle en finale de Grand Chelem, Stephens a, à son tour, débreaké (4-3). D'autres auraient pu rompre ? Pas Halep, qui a réagi en championne.

La finale, acharnée entre deux joueuses qui se sont rendu coup pour coup, a tourné à son avantage à la fin de cette deuxième manche. Sur un revers dans le couloir de Stephens, Halep a breaké une nouvelle fois pour égaliser à un set partout (6-4). Plus rien ne pourrait l'arrêter, pas même la formidable résistance dans la troisième manche de l'Américaine, capable d'offrir des échanges d'anthologie même en étant mené 4-0. Un public acquis à sa cause, une adversaire redoutable et qui n'a rien lâché : Simona Halep ne pouvait espérer plus beau baptême en Grand Chelem.

Europe 1 est la radio officielle de Roland-Garros ! Découvrez le programme de nos émissions depuis la Porte d'Auteuil