Roland-Garros : les Français ont répondu présent

  • A
  • A
Roland-Garros : les Français ont répondu présent
Nicolas Mahut et les Français étaient sur les courts aujourd'hui@ ERIC FEFERBERG / AFP
Partagez sur :

MENTION BIEN - Sur les courts de Roland-Garros, les Français s'en sont plutôt bien sortis ce mardi, malgré quelques éliminations logiques.

Après un carton plein la veille, la troisième journée de Roland-Garros a été marquée par les premiers dégâts dans le camp français avec six éliminations. Mais l'ensemble reste très positif pour les Tricolores, qui ont même offert quelques surprises.

  • Les bonnes notes

Parmi les victoires attendues, mais confirmées, on retrouve Jo-Wilfried Tsonga, bien sûr. En l'absence de Gaël Monfils, le leader français, c'est lui. Et il l'a confirmé, en faisant le spectacle. Victoire solide contre l'Allemand Jan-Lennard Struff, 101e joueur mondial, en trois sets (6-3, 6-4, 6-4).

Bonne note également pour Lucas Pouille, vainqueur du choc des générations en deux jours (6-3, 4-6, 6-4, 7-6 (7/4)) face au vétéran Benneteau (34 ans), et pour les Françaises Alizé Cornet et Kristina Mladenovic, qualifiées toutes deux en deux sets, respectivement face à la Belge Flipkens et l'Italienne Schiavone.

  • Quelques belles surprises

Les belles histoires du jour sont venues du côté des vétérans Nicolas Mahut (34 ans) et Virginie Razzano (33 ans, 17e participation d'affilée !), qui ont fait parler leur expérience. Le premier a battu Berankis (7-9, 6-2, 6-1), la deuxième a renversé une situation mal embarquée contre la Turque Soylu (4-6, 6-1, 6-0).

Très belle performance également de Stéphane Robert, 36 ans et invité de cette édition 2016, qui a sorti la tête de série numéro 18, le Sud-Africain Kevin Anderson en quatre sets (6-4, 6-2, 1-6, 7-5). Qualification enfin .du jeune Quentin Halys, qui n'avait encore jamais gagné dans le grand tableau, face à l'espoir sud-coréen Chung Hyeon (111e) en trois sets (6-1, 6-4, 6-4). 

  • Des éliminations logiques

Outre Benneteau, cinq Français ont pris la porte de sortie dont Kenny De Schepper, seul rescapé des qualifications, Océane Dodin, vaincue par la championne 2008 Ana Ivanovic (6-0, 5-7, 6-2) ou encore la benjamine Tessah Andrianjafitrimo (17 ans) qui n'a pas inscrit un jeu pour son baptême parisien contre la Chinoise Qiang Wang. Alizé Lim et Amandine Hesse, peu expérimentées, n'ont pas réussi non plus à créer la surprise.