Roland-Garros : Caroline Garcia s'incline en quarts de finale face à Karolina Pliskova

  • A
  • A
Roland-Garros : Caroline Garcia s'incline en quarts de finale face à Karolina Pliskova
Caroline Garcia a été éliminée du tournoi mercredi par la Tchèque Karolina Pliskova au terme d'1h51' de jeu.@ FRANCOIS XAVIER MARIT / AFP
Partagez sur :

Caroline Garcia, dernière Française en lice à Roland-Garros, a été éliminée en quarts de finale mercredi par la Tchèque Karolina Pliskova (7-6[3], 6-4).

ROLAND-GARROS

Elle était venue avec sa rage, elle repart avec les honneurs. Face à la n°3 mondiale, la Tchèque Karolina Pliskova, Caroline Garcia n’a pas démérité. Battue en deux sets (7-6[3], 6-4), elle voit néanmoins son parcours s’arrêter en quarts de finale à Roland-Garros et emporte avec elle les derniers espoirs tricolores.

Garcia en mode combat. Dès son entrée sur le court, la Française s’est montrée conquérante, claquant deux coups droit gagnants sur son jeu de service inaugural. De bon présage, pensait-on. Mais, sans faire de vagues, c'est bien Karolina Pliskova qui s’offrait le premier break de la partie sur sa première occasion.

Des erreurs aux mauvais moments. Garcia, elle, n’abdiquait pas. Quand la Tchèque remettait un nouveau coup d’accélérateur à 5-3 pour s’offrir une balle de set, la Lyonnaise parvenait à sauver sa peau, et même à débreaker dans la foulée grâce à quelques revers foudroyants en retour. Lors du jeu décisif, la Lyonnaise a cependant fini par craquer (7-6[3]). Car, plus que ses 23 coups gagnants (contre 13 pour Pliskova), ce sont ses 29 fautes directes (7 pour la Tchèque) qui ont pesé lourd dans les moments cruciaux de la première manche. Rageant.

Dans la seconde, les deux joueuses ont bien servi, les échanges étant souvent bien plus courts (seul un échange de plus de neuf coups) en raison du vent, mais Garcia, encore une fois, a commis quelques erreurs sur sa mise en jeu au plus mauvais moment pour s'incliner finalement en deux manches.

"Mentalement, j'étais présente". Garcia n'a donc pas su refaire le coup de la finale de la Fed Cup, en novembre, à Strasbourg. La 27ème mondiale s'était transcendée pour battre Pliskova. Mais pour son premier quart de finale en Grand Chelem, elle n’a pas su retrouver le niveau de jeu aperçu au Rhénus. L’exploit n’était pourtant pas loin. "C'est décevant mais aujourd'hui j'ai fait mon match, je me suis battue jusqu'au bout, même si ce n'était pas parfait. Mais mentalement, j'étais présente", a souligné la Lyonnaise de 23 ans, qui quitte la Porte d'Auteuil avec "un petit goût d'inachevé".

Plus de Français à Roland. Après l’élimination de Kristina Mladenovic, 24 ans, par la Suissesse Timea Bacsinszky (6-4, 6-4) mardi, il n’y a donc plus aucun Français en lice dans les deux tableaux principaux. Mais les deux jeunes quarts de finaliste ont confirmé qu’il faudra compter avec elles dans le futur.

Karolina Pliskova, elle, accède au dernier carré parisien pour la première fois de sa carrière, où elle affrontera la Roumaine Simona Halep, revenue du diable vauvert face à l’Ukrainienne Elina Svitolina (3-6, 7-6[6], 6-0), après avoir été menée 5-1 dans la deuxième manche et avoir sauvé une balle de match.