Raymond Kopa, légende du foot français, est décédé

  • A
  • A
Raymond Kopa, légende du foot français, est décédé
Raymond Kopa était présent à Santiago Bernabeu, le stade du Real Madrid, pour la remise du Ballon d'Or à Cristiano Ronaldo début janvier. @ GERARD JULIEN / AFP
Partagez sur :

L'ancien numéro 10 des Bleus, premier Ballon d'Or français en 1958, s'est éteint à l'âge de 85 ans. 

Le foot français perd sa première grande star. Raymond Kopa, l'ancien numéro 10 de l'équipe de France, est décédé vendredi à l'âge de 85 ans des suites d'une longue maladie. L'élégant meneur de jeu a été le premier joueur français à remporter le Ballon d'Or, en 1958, et a connu ses heures de gloire avec le Stade de Reims et le Real Madrid dans les années 1950 et 1960.

Cette même année 1958, Raymond Kopa a mené les Bleus à leur première grande performance sur la scène internationale, la troisième place de la Coupe du monde. Le milieu offensif d'origine polonaise a également marqué l'histoire des deux clubs de sa carrière, le Stade de Reims et le Real Madrid, remportant trois fois la Coupe d'Europe des clubs champions avec les "Merengue" (1957, 1958, 1959).

De la mine à la gloire. Rien, ou presque, ne prédestinait pourtant Raymond Kopa à inscrire son nom dans la légende. Car le meneur de jeu a bien failli ne jamais passer professionnel en raison de sa petite taille (1 m 68). Mais l'enfant du Nord, qui a échappé à la mine après un accident qui l'amputa d'une partie d'un pouce et d'un index, a toujours cru en lui. Il marque tout d'abord l'histoire du Stade de Reims, avec deux titres de champions de France (1953, 1955) et une finale de Coupe d'Europe perdue contre le Real Madrid en 1956, le premier fait de gloire d'un club français sur la scène européenne. 

1958, l'apogée de sa carrière. Il rejoint le club espagnol l'année suivante, pour devenir le premier Français a soulever la Coupe d'Europe des clubs champions (l'ancêtre de la Ligue des champions), une compétition qu'il remportera trois fois de suite (1957, 1958, 1959). Mais c'est en 1958 que Kopa marque les esprits. Alors à l'apogée de sa carrière, il mène l'équipe de France à la troisième place de la Coupe du Monde 1958, seulement battu par le Brésil en demi-finales, la première grande performance de l'histoire des Bleus. Il est également élu meilleur joueur de ce Mondial, mais devient surtout le premier Français à remporter le Ballon d'Or. "C’est quelqu’un que la France entière a admiré par son talent, son orgueil, sa volonté, sa classe", a salué Noël Graët, le président de la Fédération française de football.

Un précurseur en dehors des terrains. En dehors des terrains, Raymond Kopa a également été un précurseur. Avec son coéquipier et ancien attaquant Just Fontaine, il mène la bataille contre les instances du foot français pour instaurer les contrats ne liant plus à vie les joueurs à leurs clubs. "C’est quelqu’un que j’ai toujours estimé, pour sa franchise, quand il avait quelque chose à dire, il le disait", s'est souvenu Just Fontaine. Il est également le premier footballeur français à apparaître dans une publicité pour.... une marque de cigarette. "Il était très en avance sur son temps", résume Noël Le Graët. La première star du foot français a désormais rejoint les étoiles. 

Raymond Kopa (1931-2017)

Clubs : Noeux-les-Mines (1944-49), Angers (1949-51), Reims (1951-56), Real Madrid (Esp/1956-59), Reims (1959-67)
45 sélections en équipe de France, 18 buts

Palmarès :
Coupe d'Europe des Clubs Champions : vainqueur (1957, 1958, 1959), finaliste (1956)
Championnat de France : vainqueur (1953, 1955, 1960, 1962)
Championnat d'Espagne : vainqueur (1957, 1958)
Troisième de la Coupe du Monde 1958 avec l'équipe de France

Distinctions : 
Ballon d'Or (1958)
Meilleur joueur du Mondial en 1958