Raymond Domenech : "l'équipe va être prévisible, mais solide"

  • A
  • A
Voir la vidéo sur Dailymotion
Partagez sur :

Au lendemain de l'annonce des 23 joueurs retenus par Didier Deschamps pour l'Euro 2016, l'ancien sélectionneur Raymond Domenech a livré son analyse dans la Matinale.

La liste des 23 est officielle depuis jeudi soir. Et forcément, elle va faire débat chez les 66 millions de sélectionneurs français ! Raymond Domenech, l'ancien sélectionneur des Bleus et consultant d'Europe 1, est revenu dans la Matinale sur la difficulté de faire des choix et de coucher les 23 noms sur la liste. Interview.

Comment trouvez-vous cette liste des 23 ?
Cette liste est fidèle à Didier. Il a pris la même les joueurs, à l'exception de Sakho parce qu'il y avait eu un problème de dopage. Excepté ce changement, ce sont exactement les mêmes joueurs que lors des précédents matches. La liste confirme la fidélité de Didier Deschamps à son idée de construction d'une équipe, de bien vivre et de la nécessité de se connaître pour avancer. C'est une équipe qui lui ressemble, qui va être prévisible, mais solide.

Hatem Ben Arfa chez les réservistes, c'est un bon choix ?
Tout dépend où l'on se place et comment. Moi je ne discute pas le choix. On est obligé d'en prendre vingt-trois, il y a de la concurrence et là il reste sur la solidité de son équipe. Il se laisse une opportunité de récupérer un bon joueur si quelqu'un se blesse. Il y a des bons joueurs qui ne sont pas dans les listes, c'est la même chose dans chaque pays. Ben Arfa a du talent, mais il n'a pas été dans le wagon au bon moment pour pouvoir être dans cette équipe.

Que pensez-vous de la sélection de Coman et Payet ? 
Je pense que s'il n'avait pas eu ce problème Benzema-Valbuena, il n'aurait pas pris Kingsley Coman et Dimitri Payet parce qu'ils ne sont pas venus au mois de mars lors des précédents matches. Je l'ai répété en 2006, j'ai fait une liste, j'ai pris des joueurs, j'en ai enlevés, et on est allés en finale. Peut-être que si quelqu'un d'autre avait fait une liste, peut-être qu'il serait aussi allé en finale et même qu'il aurait gagné, on ne sait pas. 

L'annonce de la liste est un moment compliqué ?
Non, au contraire c'est un moment où l'on est débarrassé de tout. On sait que l'on va prendre le retour de la vague car jusqu'à présent les gens supposaient et d'un coup c'est écrit, c'est fait. Maintenant, ce sont les commentaires des gens qui ne sont jamais contents. Didier Deschamps aurait pris d'autres joueurs et les observateurs auraient dit 'mais pourquoi pas celui là ?'. Après avoir donné la liste, on dort tranquille.