Euro 2016 : rapportées à leur population, l’Allemagne et l’Espagne ne sont pas si fortes

  • A
  • A
Euro 2016 : rapportées à leur population, l’Allemagne et l’Espagne ne sont pas si fortes
De prime abord, trois nations dominent historiquement l'Euro de football. Sauf que...@ EUROPE 1
Partagez sur :

DES CHIFFRES ET DES TITRES - Si l’Allemagne et l’Espagne sont les nations les plus titrées à l’Euro, les Grecs et les Danois sont les plus efficaces au regard de leur population.

Sur le papier, la hiérarchie est claire, comme le montre la carte ci-dessus : avec trois titres chacune, l’Allemagne et l’Espagne sont indéniablement les meilleures nations de l’histoire de l’Euro devant la France, qui compte deux titres. Mais ces pays sont aussi parmi les plus peuplés d’Europe. Le Lab Euro s’est donc posé la question suivante : quelles sont les meilleures nations lorsqu’on prend en compte la dimension démographique ?

Le nombre fait la force. La démographie d’un Etat est tout sauf un détail, y compris sur le plan sportif. En effet, un État très peuplé dispose d’un vivier de jeunes et de sportifs bien plus important : il est plus facile pour la fédération allemande de trouver des pépites parmi ses 81 millions d’habitants que pour la Slovénie, non qualifiée pour l’Euro, et ses 2 millions d’habitants. D’autant que plus un pays est grand, plus il y a de chances que son championnat  soit d’un haut niveau et donc "formateur" de talents : sans vouloir chagriner les Slovènes, qui connait la Prva liga, l’équivalent local de la Ligue 1 ? Bref, la démographie est tout sauf un détail. D’ailleurs, les pays européens les plus peuplés sont aussi souvent les mieux notés au classement interclubs de l’UEFA à l’exception de… la France.

Les Danois, champions du ratio titre/population. Si on suit cette logique, une nation peu peuplée a donc plus de mérite qu’une plus peuplée. Pour rendre justice aux "petits" Etats, nous avons donc établi un rapport entre le nombre de titres et la démographie de chaque pays au moment de son sacre.

Et à ce petit-jeu, l’ogre allemand dégringole du classement pour laisser la place au Danemark, champion de l’efficacité démographique avec un titre pour 5,1 millions d’habitants. Suivent ensuite la Grèce, titrée avec 10,9 millions d’habitants, et l’Espagne. Avec trois titres mais une population moyenne de 41,7 millions, cette dernière obtient un ratio de 13,9 millions d’habitants par titre. Quant à la France, troisième du classement des nations les plus titrées, elle dégringole à la septième place, avec un titre pour 29,3 millions d’habitants.